Articles publiés dans cette rubrique

mardi 9 août 2016
par  Alger republicain

Alep, sera-t-elle le tombeau de l’obscurantisme ou celui des idées émancipatrices dans le monde arabo-musulman ?

Ils sont 1,2 millions d’habitants à refuser le régime islamiste et à avoir choisi de résister dans cette partie de la ville aux hordes barbares de l’est. Ils subissent régulièrement les attaques au mortier, l’explosion des voitures piégées, le tir des snipers et tout récemment les attaques au chlore.

Les médias des pays impérialistes observent un silence de plomb sur les attaques sauvages menées par les protégés de leurs Etats. Ils n’ont qu’indifférence pour les souffrances endurées par les habitants de cette partie de la ville.

.

R.I.

mardi 31 mai 2016

Semaine du Commandant HUGO CHAVEZ en Algérie : conférence de Eirik VOLD

A cette occasion, S.E.M José Sojo Reyes, Ambassadeur de la République Bolivarienne du Venezuela,
a la plaisir d’inviter à la conférence qui sera donnée par le journaliste norvégien EIRIK VOLD, auteur de « HUGO CHAVEZ, La Revanche »
ce mardi, 31 mai 2016, à 14 h 30 au siège de l’Ambassade du Venezuela
Résidence Chaabani, Villa N°5, Val d’Hydra, (...)

lundi 23 mai 2016

Venezuela : Maduro dénonce la campagne médiatique et politique

« Ce qui est en jeu au Venezuela est la paix en Amérique Latine »

Nicolas Maduro

lundi 23 mai 2016

Semaine de Solidarité avec le Venezuela victime des ingérences des USA et des opérations subversives de la bourgeoisie à leur solde

Dépôt de gerbe de fleurs ce lundi 23 mai à 11 heures en hommage au Commandant Chavez à la place Bolivar, Bab El Oued

Des activités sont organisées dans le cadre de la semaine consacrée au combat de Chavez.

dimanche 17 avril 2016
par  Alger républicain

De quoi les sanctions antirusses sont-elles le nom ?

Les sanctions économiques ont été décidées à partir de mars 2014 afin de punir la Russie de son intervention en Ukraine, afin d’entraver son développement économique, et donc tenter de contenir ou bloquer la Russie dans ses velléités de puissance.

Après avoir voulu intégrer l’Ukraine - ses richesses naturelles et sa main d’œuvre - à la « construction européenne », les principaux Etats-membres de l’Union Européenne ont donc fait le choix d’aiguiser la confrontation économique et géopolitique avec la Russie en frappant en premier lieu la population civile russe afin de la retourner contre ses dirigeants. Ce choix brutal et délibéré de cibler les familles populaires de Russie en accentuant les effets déjà dévastateurs de la crise économique ne peut être compris sans être mis en relation avec l’intensité de la rivalité entre les puissances occidentales et la Russie.

.

Raphaël Da Silva

13.04.15