Articles publiés dans cette rubrique

mardi 17 décembre 2013

Hommage à Nelson Mandela, Intervention de la section de Lens du PRCF

Lens, 8 décembre 2013

Lénine dit quelque part que la manière dont la bourgeoisie achève de salir les grands révolutionnaires consiste à les encenser à titre posthume après les avoir persécutés leur vie durant.

dimanche 15 décembre 2013

Denis Goldberg : « Le procès de Rivonia fut une erreur stratégique du gouvernement de l’apartheid »

Drapeau d'Afrique du Sud

En Afrique du Sud, il y a 50 ans jour pour jour, le régime de l’apartheid investissait le quartier général clandestin du Congrès national africain (ANC), une ferme dans une banlieue de Johannesburg appelée Rivonia, arrêtant tous ceux qui s’y trouvaient. Parmi eux, Denis Goldberg, un Blanc sud-africain chargé de fabriquer des armes pour la branche armée de l’ANC. Il se retrouvera sur le banc des accusés lors du célèbre procès de Rivonia aux côtés de Nelson Mandela. Il est aujourd’hui l’un des quatre derniers survivants de ce procès.

Par Sonia Rolley

jeudi 11 juillet 2013

in RFI

samedi 14 décembre 2013

50 vérités sur Nelson Mandela, par Salim Lamrani

Le héros de la lutte contre l’Apartheid a marqué à jamais l’histoire de l’Afrique. Au crépuscule de son existence, Nelson Mandela est vénéré par tous. Cependant, les grandes puissances occidentales se sont opposées jusqu’aux ultimes instants à son combat pour l’émancipation humaine et ont soutenu le régime raciste de Pretoria.

....

« C’est l’Algérie qui a fait de moi un homme. Je suis algérien, je suis arabe, je suis musulman ! Quand je suis rentré dans mon pays pour affronter l’Apartheid, je me suis senti plus fort. »

...

Si les États-Unis vénèrent aujourd’hui Nelson Mandela, de Clinton en passant par Bush et Obama, il convient de rappeler qu’ils l’ont maintenu sur la liste des membres d’organisations terroristes jusqu’au 1er janvier 2008.
La CIA a fourni aux forces répressives de l’Apartheid les informations nécessaires à la capture du leader de la résistance sud-africaine.

...

Mandela a dit : « Nous sommes […] conscients de la grande dette que nous avons à l’égard du peuple de Cuba. (...) Les internationalistes cubains ont effectué une contribution à l’indépendance, à la liberté et à la justice en Afrique qui n’a pas d’équivalent par les principes et le désintéressement qui la caractérisent. »

.

par Salim Lamrani

Mercredi 11 décembre 2013

in Opera Mundi

jeudi 12 décembre 2013
par  Alger républicain

Une poignée de mains et plus de cinquante ans d’embargo

Fidel Castro et Nelson Mandela - <span class="caps">DR</span>

Les médias du monde impérialiste ont chanté les louanges : Barack Obama a tendu la main ? Raoul Castro lors de la cérémonie organisée ? l’occasion du décès de Nelson Mandela.
...
C’est faire abstraction du criminel embargo ? l’égard de Cuba qui dure depuis plus de cinquante ans, c’est oublier l’occupation de la base de Guantanamo sur le territoire cubain.

....

C’est oublier la politique US au Moyen-Orient et ailleurs, c’est oublier le soutien permanent apporté ? Israël....

Malik Antar

12.12.13

mercredi 11 décembre 2013

Ceux qui sont en deuil de Mandela

Mandela en prison - tous droits réservés

Au premier rang de la cérémonie funèbre pour Nelson Mandela, symbole de la lutte contre l’apartheid, il y aura le président et deux ex-présidents des Etats-Unis et le Premier ministre de la Grande-Bretagne, c’est- ? -dire les représentants des Etats qui soutinrent le plus le régime de l’apartheid, surtout pendant la présidence de Reagan (qui définissait comme terroriste l’organisation anti-apartheid de Mandela) et le gouvernement Thatcher.

....

Le président démocrate Barack Obama, qui ? la cérémonie funèbre répètera « je ne peux pas imaginer ma vie sans l’exemple donné par Mandela », est celui qui a détruit par la guerre, la Libye qui avait aidé Mandela dans les moments les plus durs, et a potentialisé le Commandement Africa pour amener le plus de pays possibles dans l’orbite de Washington, en s’appuyant sur les élites militaires africaines (que le Pentagone recrute en leur offrant une formation, des armes et des dollars).

par Manlio Dinucci

10 décembre 2013

In Mondialisation.ca,