Amérique du Nord / USA


Articles publiés dans cette rubrique

lundi 29 septembre 2014

USA, le réarmement nucléaire du Prix Nobel de la paix

Il y a cinq ans, en octobre 2009, le président Barack Obama reçut le Prix Nobel de la Paix du fait de « sa vision d’un monde libéré des armes nucléaires, et du travail qu’il accomplissait dans ce sens, qui a puissamment stimulé le désarmement ». Motivation qui apparaît encore plus grotesque à la lumière de ce que documente aujourd’hui un ample dossier du New York Times : « L’administration Obama est en train d’investir des dizaines de milliards de dollars dans la modernisation et la reconstruction de l’arsenal nucléaire et des sites nucléaires étasuniens ».

.

Manlio Dinucci

Géographe et journaliste

Edition de mercredi 24 septembre 2014 de il manifesto,

Traduit de l’italien par Marie-Ange Patrizio

lundi 7 juillet 2014

Sauvons Leonard Peltier, prisonnier politique amérindien Dernière chance de sortie pour le « Mandela américain »

A bientôt 70 ans, le symbole de la résistance indienne a déjà passé 38 ans derrière les barreaux, au terme d’un procès truqué jamais révisé. Son comité de soutien veut recruter un avocat de renom pour convaincre Obama de lui accorder, enfin, la grâce présidentielle. Ils ont deux semaines pour récolter 50 000 dollars.

Henri Le Roux

Jeudi, 3 Juillet, 2014

vendredi 14 février 2014

Les États-Unis, premiers financiers mondiaux du terrorisme par Thierry Meyssan

En violation des résolutions 1267 et 1373 du Conseil de sécurité, le Congrès des États-Unis a voté le financement et l'armement du Front al-Nosra et de l'Émirat islamique d'Irak et du Levant, deux organisations relevant d'Al-Qaïda et classées comme «<small class="fine"> </small>terroristes<small class="fine"> </small>» par les Nations Unies. Cette décision est valide jusqu'au 30 septembre 2014.

Depuis la guerre d’Afghanistan contre les Soviétiques, de nombreux auteurs ont mis en évidence le rôle des États-Unis dans le financement du terrorisme international. Cependant, jusqu’ ? aujourd’hui, il ne s’agissait que d’actions secrètes, jamais assumées sur le moment par Washington. Un pas décisif a été franchi avec la Syrie : le Congrès a voté le financement et l’armement de deux organisations représentant Al-Qaïda. Ce qui était jusque-l ? un secret de polichinelle devient désormais la politique officielle du « pays de la liberté » : le terrorisme.

Thierry Meyssan

Réseau Voltaire | Damas (Syrie) |

3 février 2014

Thierry Meyssan

Réseau Voltaire | Damas (Syrie) |

3 février 2014

mardi 20 août 2013

Les beaux discours d’Obama ne bercent plus personne

par Capitaine Martin

13.08.13

in Resistance Fr

lundi 19 août 2013

L’Amérique discréditée

par Paul Craig Roberts, Ancien Secrétaire d’État américain adjoint au Trésor