GREVE SNVI ROUIBA - LU DANS LA PRESSE

La grève des travailleurs de la SNVI (Société Nationale des Véhicules Industriels ex-Sonacome) et de la zone industrielle de Rouiba ? travers les articles de divers quotidiens nationaux algériens

On lira avec intérêt les informations rapportés par la presse. Elles décrivent correctement la lutte des travailleurs, leur état d’esprit, l’objet de leur profond mécontentement et leurs revendications.

Alger républicain.


Articles publiés dans cette rubrique

mardi 12 janvier 2010

La grève s’est poursuivie hier à la SNVI - Sidi-Saïd dépêche ses conseillers à Rouiba

Malgré la médiation tentée par des responsables de la Centrale syndicale, les travailleurs restent intransigeants sur l’ordonnance de 1997, relative à la retraite, dont ils demandent la reconduction.

par M. T

in Liberté

05.01.10

mardi 12 janvier 2010

Coup de tonnerre à la SNVI

Décidément, l’année sociale commence plutôt mal en Algérie. Des milliers de travailleurs de la Société nationale des véhicules industriels (SNVI, ex-Sonacome), implantée au niveau de la zone industrielle de Rouiba, le font savoir. Les travailleurs de toutes les unités (DVI, Fonderie, Carrosserie…) sont en grève depuis hier et jurent qu’ils ne reprendront pas le travail sans qu’il y ait de réponse officielle à leurs doléances.

par Abachi L.

in Le Soir d’Algérie

04.10.10

mardi 12 janvier 2010

Colère à Rouiba Le spectre d’une grève illimitée plane sur la SNVI

Des centaines de travailleurs de la SNVI de Rouiba ont observé hier une grève générale pour exiger une augmentation de leur salaire et la suppression des mesures relatives au départ à la retraite décidées lors de la dernière réunion tripartite.

Par Madjid T.

in El Watan

04.01.10

mardi 12 janvier 2010

La presse indésirable

Notre présence, hier, sur la scène de la contestation, dans l’enceinte du complexe de la SNVI, a sérieusement déplu aux responsables de l’usine et au service de sécurité, qui l’ont assimilée à une intrusion fortement indésirable.

par K. O

in El Watan

04.01.10

mardi 12 janvier 2010

Ils sont contre les décisions de la tripartite

Par Kamel Omar

La grogne sociale monte et l’année commence plutôt mal pour les travailleurs de la Société nationale des véhicules industriels (SNVI) de Rouiba qui ont observé massivement, hier, un arrêt de travail pour protester contre les conclusions de la dernière réunion tripartite. Moins d’un mois après le rassemblement qu’ont organisé les cadres syndicaux devant le siège de l’union locale de l’UGTA de Rouiba pour dénoncer les décisions annoncées à l’issue de la tripartite de début décembre 2009, c’est au tour des travailleurs de la SNVI d’embrayer sur la protestation.

.

in El Watan

04.01.10

Navigation

Mots-clés de la rubrique