International

Articles publiés dans cette rubrique

jeudi 22 août 2013

Éducation bolivarienne au Vénézuela

JPEG - 53.8 ko

.

.

.

.

Lors de mon voyage au Venezuela au sein d’une délégation d’enseignants(1), je n’ai pas entendu une seule fois les mots “prise de responsabilité”ou “tests à haut risque”(2). En tant que professeur formant des enseignants aux États-Unis, je discute rarement des politiques éducatives et des réalités de mon pays sans devoir affronter ces concepts stressants. Mais dans les écoles et dans les systèmes éducatifs du Venezuela ? Cela n’entre pas dans la discussion.

Là-bas, le dialogue porte davantage sur l’éducation comme droit humain et comme responsabilité de l’État. Il ne s’agit pas des “produits” comme nous disons aux États-Unis mais davantage “d’accès” et de “possibilités”. Ce que notre petit groupe venu des États-Unis a découvert fut une foule de témoignages, pas un “test”.

Ken Jones, professeur associé d’éducation

Université du Maine du Sud, États-Unis (1)
.

PDF - 906.1 ko
Education Bolivarienne au Venezuela
mardi 20 août 2013

En matière de terrorisme, vous êtes les professeurs et nous sommes vos élèves

Commentateur politique le plus écouté au Liban, Hassan Hamade a réagi à l’inscription de la « branche militaire » du Hezbollah sur la liste européenne des organisations terroristes. Plutôt que de défendre la Résistance, ce qui va de soi, il porte le fer sur l’absence de capacité morale de l’Union européenne à distinguer le Bien du Mal.

  • - - -

par Hassan Hamade

samedi 11 mai 2013

La liberté d’expression aux USA : un jeune facebookiste risque 20 ans de prison pour avoir crié sa colère contre le gouvernement*

Les twitteristes, facebookistes, blogueurs et autres internautes des pays à « régimes dictatoriaux » seraient étonnés de savoir ce qui est arrivé à un jeune lycéen du Massachusetts, aux États-Unis. Cameron D’Ambrosion, âgé de 18 ans à peine, encourt une peine de prison de 20 ans !

Ahmed Halfaoui

8 mai 2013

in Les Débats (lesdebats.com)

* Le titre est de la rédaction d’Alger républicain. Le titre originel est : « Ceux qui répriment la liberté »

dimanche 5 mai 2013

Le 1er mai dans le monde : manifestations monstres et vitalité des organisations de classe sur tous les continents

Bangladesh 1<sup class="typo_exposants">er</sup> mai 2013 - <span class="caps">DR</span> . 1<sup class="typo_exposants">er</sup> mai 2013 . Cuba 1<sup class="typo_exposants">er</sup> mai 2013 - <span class="caps">DR</span> .
Ciego de Avila - <span class="caps">DR</span> . taiwan 1<sup class="typo_exposants">er</sup> mai 2013 - <span class="caps">DR</span>

Comme chaque 1er mai, des millions de travailleurs sont descendus dans les rues pour exprimer leur colère face à la remise en cause de leurs droits et de leurs conditions de travail mais aussi leurs espoirs d’une alternative dans les intérêts du monde du travail.