Lutte de Libération Nationale

Portfolio

Guerre de libération nationale : 17 octobre (...)

Articles publiés dans cette rubrique

lundi 16 octobre 2017
par  Alger républicain

Le 17 octobre 1061, il y a 56 ans, la police française réprimait une manifestation pacifique d’Algériens

Il ya 56 ans… le 17 octobre1961
La police française réprimait avec la plus grande violence la manifestation pacifique des algériens organisée à Paris (des milliers d’arrestations, de blessés, des dizaines de morts, des cadavres retrouvés dans la Seine…)
Quelques mois plus tard, l’Algérie devenait indépendante.
Cette commémoration a été décidée par la (...)

dimanche 1er octobre 2017
par  Alger républicain

La lutte armée dans les monts de Cherchell

JPEG - 75.1 ko

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

Mohamed Rebah

samedi 10 juin 2017

Guerre de libération nationale : aucune plaque pour commémorer le sacrifice de Henri Maillot pour l’indépendance de l’Algérie

(Article rédigé à partir d’extraits d’un article de Nadir Iddir d’El Watan du 6 juin)
Le Musée du moudjahid a organisé une conférence en hommage à ce martyr. Un des participants, Merzak Chertouk, a exprimé son indignation contre le fait que rien ne rappelle le martyre de l’enfant du Clos-Salembier. « Il n’y a ni lycée ni rue à son nom. Le nom Maillot du (...)

vendredi 19 mai 2017
par  Alger republicain

Hommage à Taleb Abderrahmane martyr de la guerre de libération nationale

JPEG - 209 ko
Taleb Abderrahmane étudiant algérien assassine par la France colonialiste le 24 avril 1958

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

lundi 8 mai 2017
par  Alger republicain

Massacres du 8 mai 1945

Une censure militaire très sévère veille d’ailleurs à ce qu’on ne sache rien — en Algérie et à l’étranger — du contenu « indépendantiste » et de l’ampleur réelle des manifestations qui se sont déroulées à Sétif, Guelma et dans d’autres localités à l’est du pays. Un silence encore plus épais cachera longtemps les épouvantables massacres perpétrées, au nom de la France, sous le commandement du général Duval. [...]

Sans pourtant attendre davantage, « Alger républicain », dénonce la volonté de la grosse colonisation et de l’administration d’utiliser les « événements » pour intensifier la répression contre les militants du Manifeste, du PPA et plus généralement contre tous ceux qui sont suspects de contester le régime colonial et qui sont rendus collectivement responsables des « troubles ».

Extraits de « La grande aventure d’Alger républicain », par Henri Alleg, Abdelhamid Benzine, Boualem Khalfa. Editions Messidor, Paris 1987, pages 35 à 42.