Luttes sociales en Algérie

.


Articles publiés dans cette rubrique

vendredi 19 mai 2017
par  Alger republicain

Grève à Air Algérie

Les 750 techniciens de la maintenance des avions de la compagnie Air Algérie se sont mis en grève mardi 14 mai pour appuyer des revendications socio-professionnelles. La trafic à partir des aéroports algériens a été complètement paralysé jusqu’au début de l’après-midi quand la direction d’Air Algérie a accepté d’ouvrir des discussions avec les représentants des grévistes.

R.N
19.05.17

vendredi 19 mai 2017
par  Alger republicain

Marche et sit-in des syndicalistes de la zone industrielle de Rouiba

Le mécontentement des travailleurs monte avec la dégradation de leur pouvoir d’achat sous l’effet de la hausse des prix des biens de consommation. Leur inquiétude est de plus aggravée au vu de l’amoncellement des problèmes financiers pour les entreprises du secteur de la construction que l’Etat n’arrive pas à payer, ses recettes fiscales ne couvrant pas les dépenses. Une situation qui n’augure rien de bon. L’horizon est assombri par les licenciements à venir.

Les travailleurs observent que le gouvernement ne fait rien contre les trafiquants et les riches fraudeurs du fisc et de la sécurité sociale. Les signes de richesse sont étalés sans honte. On en voit même sur les autoroutes où les propriétaires de rutilantes voitures de type « Jaguar » à 50 millions de dinars narguent les citoyens. Par contre, il est plus facile pour le gouvernement de s’en prendre au régime des retraites.

Rédaction nationale
19.05.17

samedi 22 avril 2017
par  Alger republicain

Les ouvriers de la raffinerie de sucre privatisée de Aïn Defla protestent*

Les patrons du groupe Berrahal auquel le gouvernement a offert l’usine de Sidi Lakhdar pour une bouchée de pain n’ont pas renouvelé les équipements comme ils l’avaient promis.

120 ouvriers ont manifesté il y a quelque jours pour la deuxième fois depuis le début de l’année contre une forfaiture qui les plonge dans la misère. Face à l’indifférence de l’Etat et aux mensonges des patrons qui ne leur ont fourni depuis janvier aucune information sur leur devenir, ils ont dû recourir au blocage de la RN 4. Après s’être rassemblés devant les portes de leur usine, ils n’avaient plus d’autre moyen pour se faire entendre.

Khaled Safi
22.04.17

mardi 8 novembre 2016
par  Alger républicain

la protestation des travailleurs du CVI de Rouiba à travers des extraits d’articles de quelques journaux

Les protestataires issus de toutes les unités de la SNVI s’en sont pris aux responsables de l’entreprise, leur reprochant de ne pas avoir tenu leurs engagements de l’année dernière.

Nous demandons le départ de tous les dirigeants et nous exigeons leur remplacement par des gens compétents qui défendent réellement la SNVI et le secteur public”, affirment les manifestants.

lundi 7 novembre 2016
par  Alger republicain

Organiser l’abandon de notre potentiel industriel existant est un crime innommable contre la nation et son peuple

Les médias nationaux annoncent à la une et en grands titres des projets de fabrication de voitures par les grandes marques internationales[...]
Le ministre de l’Industrie en parle comme d’un grand exploit. Il sillonne le monde comme rabatteur d’investisseurs afin qu’ils viennent s’installer en Algérie selon des procédures régies par un code d’investissement qui est loin de garantir un véritable développement industriel. [...]

... à l’usine de chaudronnerie de Bousfer à Oran, actuellement à l’arrêt, nous pouvons entre autres fabriquer l’enveloppe complète du haut fourneau d’El Hadjar et beaucoup d’autres équipements importés à des prix faramineux. Parler de stratégie industrielle alternative à la rente provenant de l’exportation des hydrocarbures tout en faisant l’impasse sur cet énorme potentiel et organiser son abandon, c’est un crime innommable contre la nation et son peuple.

.

T.Gh
07.11.16