Luttes sociales en Algérie

.


Articles publiés dans cette rubrique

lundi 22 janvier 2018
par  Alger republicain

Grève des travailleurs de l’ENMTP

Les travailleurs de l’Entreprise nationale des matériels de travaux publics (ENMTP) de la zone industrielle de Ain-Smara (Constantine) en grève depuis le dimanche 14 janvier ont repris le travail hier matin. La décision a été prise après l’acceptation par la direction de l’entreprise d’entamer des négociations.

Excédés par la baisse insupportable de leur pouvoir d’achat érodé par une inflation continue, plus de 400 travailleurs des unités de production, de services et de commercialisation se sont mis en grève après avoir déposé une plate-forme de revendications.

C.P
22.01.18

dimanche 21 janvier 2018
par  Alger républicain

Action des jeunes chômeurs de Sougueur

Une cinquantaine de jeunes s’est rassemblée devant le siège de l’ANEM de Sougueur le 07-01-2018 de 8h30 à 16h pour demander un emploi digne et le départ du directeur de l’ANEM de Sougueur.

Les chômeurs de Sougueur

mercredi 25 octobre 2017
par  Alger républicain

Les travailleurs de la SNVI renouent avec la protesta !

Plus d’une centaine de travailleurs de la Société nationale des véhicules industriels (SNVI) TIARET ont observé le 16 octobre 2017, un sit-in devant le siège de la direction générale pour dénoncer le blocage que connaît l’entreprise et ce malgré les milliards injectés pour booster et relancer la production.

Si Merabet Noureddine
Tiaret.

mercredi 27 septembre 2017
par  Alger républicain

Octobre 1988 à Saida

Je dédie, cet écrit-essai, à tous les enfants d’octobre, à tous ceux et celles qui ont participé de loin et de près aux mouvements des années 1987 et 1988 et évité à notre population de Saida, des situations fâcheuses, à ceux qui ne sont plus de ce monde et ont laissé leurs traces, à mes camarades de luttes et ceux qui ont été assassinés, à nos femmes qui nous ont toujours soutenu et à tous les amis (es) du facebook.

Ali Abdellaoui
Ex-syndicaliste
Cadre à l’es-entreprise SONIC de Saida
25.09.17

dimanche 24 septembre 2017

Leur usine privatisée puis mise à l’arrêt par le nouveau patron : les travailleurs de l’ex-Enasucre de Aïn Defla poursuivent le combat pour sa réouverture *

Les 180 employés de l’unité de raffinage de l’ex-Enasucre (Sidi Lakhdhar à Aïn Defla), reprise par le Groupe Berrahal d’Oran, ne baissent pas les bras, bien au contraire, ils se disent prêts à entreprendre toutes les formes de contestation jusqu’à ce que leurs revendications aboutissent, à savoir, la réouverture de l’usine de raffinage que le repreneur, selon leurs dires, s’était engagé à maintenir en fonction, alors que maintenant, il est question, toujours selon leurs déclarations, de sa fermeture définitive et du renvoi des 185 employés.

Repris du Soir d’Algérie du 19 septembre 2017