Luttes sociales en Algérie

.


Articles publiés dans cette rubrique

mercredi 5 novembre 2014
par  Alger republicain

La grève des travailleurs de l’ENGOA en est à son vingtième jour

Tous les jours que dieu fait ils viennent se rassembler aux alentours du siège de leur entreprise. Ils attendent que le directeur de la société veuille recevoir les responsables syndicaux afin de se mettre d’accord sur les conditions de reprise des travaux. Beaucoup de méfiance chez les travailleurs, mécontents des comptes rendus de certains médias (...)

jeudi 23 octobre 2014
par  Alger republicain

Les travailleurs de l’ENGOA sont de nouveau en grève

Depuis deux semaines, ils viennent chaque jour se regrouper sous le pont et aux alentours en face de leur entreprise. Le directeur de l’entreprise refuse de recevoir les responsables syndicaux pour étudier avec eux les solutions à apporter aux multiples revendications listées dans une plate-forme qui lui a été déjà remise. Cette grève est suivie par les quatre mille travailleurs de l’entreprise.

.

Correspondance particulière

23.10.14

dimanche 31 août 2014
par  Alger republicain

Les travailleurs de l’ENGOA protestent contre le mépris et la mauvaise gestion

Ils ont lancé un mouvement de grève pour dénoncer les injustices qui caractérisent le fonctionnement de leur entreprise. Ils étaient environ 200, rassemblés dans l’enceinte de l’entreprise à Rouiba, devant le local du syndicat où les membres du bureau étaient en réunion pour décider des suites à donner à leur mouvement.

.

C.P.
31.08.14

mercredi 21 mai 2014
par  Alger republicain

Les paysans de Draa Ben Khadda harcelés par les descendants des collaborateurs du colonialisme attendent le verdict de la justice algérienne

L’affaire des terres de Draa Ben Khadda nationalisées en février 1965 devraient être examinée ces jours-ci par le Conseil d’Etat ou la Cour suprême. Les informations parvenues à la rédaction d’Alger républicain manquent de précision...

... les citoyens qui croient encore que force reviendra à la loi, sont confiants. Les instances juridiques de recours -Conseil d’État ou Cour Suprême- devraient en application des principes fondamentaux du droit, confirmer la nullité des arrêtés Benmansour et rétablir dans leurs droits, une bonne fois pour toutes, les paysans qui exploitent ces terres depuis 1965.

Tout le monde attend à Draa Benkhadda des instances juridiques supérieures du pays l’épilogue logique de cette affaire.

Z.B

20.05.14

mercredi 14 mai 2014
par  Alger républicain

Rassemblement vendredi 23 mai 2014 18H30 à Paris devant le siège social de Lafarge

RASSEMBLEMENT VENDREDI 23 MAI 2014 18H30 A PARIS DEVANT LE SIEGE SOCIAL DE LAFARGE
61 Rue des Belles Feuilles, Paris 16e, métro 2 : station Dauphine ou Victor Hugo
EN SOLIDARITÉ AVEC LES SALARIES DE LAFARGE EN ALGERIE, EN GREVE DE LA FAIM DEPUIS LE 9 MARS
.
Suite à une manifestation dans l’usine, 17 salariés ont été licenciés par Lafarge. (...)