30 AOÛT 2014 - JOURNÉE MONDIALE D’ACTION CONTRE L’OTAN

dimanche 31 août 2014

LE CONSEIL MONDIAL DE LA PAIX APPELLE À L’ACTION

L’OTAN est l’outil militaire clé de l’impérialisme

Le Sommet de l’OTAN, Wales 4 -6 septembre 2014

Le 30 août 2014, le Conseil Mondial de la Paix invite les peuples du monde à se mobiliser pour une journée Mondiale de protestation contre l’OTAN

.

Logo du Conseil Mondial de la Paix<small class="fine"> </small>; La colombe réalisée par Pablo Picasso

2014 : Centenaire de la Première guerre Mondiale - 75 années avant le début de la seconde guerre mondiale

L’année 2014 marque le 100e anniversaire du début de la première guerre mondiale. Elle fut l’un des plus meurtriers conflits de l’histoire humaine, une tragédie qui a tué 17 millions de personnes.

Elle fut décrite comme la « dernière de toutes les guerres » mais aujourd’hui, un siècle plus tard, le potentiel militaire pour détruire les vies et l’environnement en mesure de vivre est à un niveau terrifiant qui s’élève sans cesse.

Chaque jour, partout dans le monde, des peuples souffrent des conflits armés, de l’accumulation militaire, de l’occupation, des actes d’intimidation et d’agression, de la modernisation et de la prolifération des armes nucléaires et autres armes de destruction massive. La crise économique capitaliste aggrave davantage la vie des personnes alors que les profits des industries de guerre sont en hausse. Le terrain pour les agressions militaires et les guerres impérialistes n’a jamais été déterminé par des événements accidentels ou des décisions personnelles.

Le centenaire de la Guerre Mondiale devrait être pour chacun un moment de réflexion, pour le renforcement de la paix et pour encourager l’amitié internationale et le solidarité sur les bases de l’égalité et du respect de la souveraineté des peuples. Il doit être dirigé vers la fin de la domination économique des monopoles et des sociétés multinationales et vers la fin des alliances militaires agressives. C’est pourquoi, nous devons agir contre l’OTAN, la première machine de guerre dans le monde.

Le Conseil Mondial de la Paix fondé peu de temps après la fin de la seconde guerre mondiale sous le slogan
« Plus de guerre - plus de fascisme »

souligne le besoin de tirer des conclusions de la période qui a conduit les Nazis à l’invasion de la Pologne le 1er septembre 1939 et au début de la seconde guerre mondiale. Les ambitions grandissantes des impérialistes de l’Allemagne Nazie sont allées à la rencontre du calendrier des autres forces, qui n’étaient pas opposées, à ses débuts, à l’expansion allemande vers l’Est. La résistance glorieuse des peuples contre le Fascisme et le Nazisme en liaison avec la lutte des dizaines de millions de victimes de l’URSS, a conduit à la libération de l’Europe du fascisme et à la victoire des peuples. La situation internationale après la guerre, la fondation des Nations Unies et sa charte ont créé une nouvelle situation pour les peuples et elles se sont consacrées à la liberté et à la souveraineté. Tout cela est, aujourd’hui, mis au défi et remis en cause par les efforts mis en œuvre pour substituer l’OTAN aux Nations Unies.

Les forces néo-fascistes dans plusieurs parties de l’Europe s’accroissent pour servir les idéologies réactionnaires et les plans contre les peuples. Le CMP s’oppose à la croissance de la militarisation dans les relations internationales, aux plans impérialistes du « Grand Moyen Orient », le « Pivot des USA sur l’Asie », et l’ingérence dans les affaires intérieures des peuples et des nations en Amérique Latine.

L’OTAN est l’outil clé de l’impérialisme - 65 années de crimes contre l’humanité

L’OTAN est la plus vaste, la plus forte alliance militaire agressive dans le monde d’aujourd’hui. Fermement dominé par l’impérialisme US, l’OTAN est aussi un pilier de la stratégie de défense de l’Union européenne. L’OTAN a actuellement 28 Etats membres à travers l’Amérique du Nord, et l’Europe. 22 autres pays sont engagés dans le soit-disant Conseil de Partenariat Euro-Asie (CPEA). A ceux là 19 autres pays sont engagés avec l’OTAN à travers des programmes tels que « le Dialogue Méditerranéen » l’ « Initiative de la coopération d’Istanbul » pour le « Partenariat pour la paix » à travers le globe.

Depuis 1991, l’OTAN a étendu avec agressivité le nombre de ses adhérents et de ses théâtres d’opérations. Ce seul fait révèle son but fondamental ; Celui d’être un outil clé de la domination impérialiste occidentale du globe.

L’OTAN est un ennemi de la paix. L’OTAN est engagé dans les doctrines de la première frappe et des frappes préventives. En tant qu’alliance militaire offensive elle se tient prête pour intervenir avant que la diplomatie a pu, à livrer sa propre chance, si tel est l’intérêt de l’impérialisme occidental. L’expansion de l’OTAN et les provocations- comme le démontre la crise actuelle en Ukraine-sont directement responsables de la déstabilisation, des troubles, de la violence et de la guerre.

L’OTAN est un ennemi des peuples. Quand elle intervient, ses membres utilisent régulièrement des armes toxiques contenant de l’uranium appauvri ou du phosphore blanc. Davantage encore, l’OTAN considère que les armes nucléaires sont une partie fondamentale de sa stratégie de défense. L’Alliance poursuit et promeut avec agressivité la provocation militaire et l’intervention tout autour du globe, avec toujours pour résultats un accroissement de la destruction , du déplacement et de la mort. L’exemple des guerres dans l’ancienne Yougoslavie et la création du protectorat du Kosovo, en Afghanistan et Libye, tout comme l’agression contre la Syrie, qui sont toutes le témoignage du désastre humanitaire, l’impact de l’intervention de l’OTAN. En Irak où l’OTAN a pris part à l’effort de reconstruction, elle n’a pas du tout apporté ni la paix ni la démocratie.

L’OTAN est l’ennemi de la paix et des peuples. Sans aucun débat public, l’OTAN et les États membres de l’Europe abritent sur leur territoire des armes nucléaires US. En 2010 un accord secret le déploiement des versions modernisées des ogives B 61 a accru Leur présence pendant plusieurs décades, en ne permettant aucun débat démocratique sur la question. Dans son article 5 également, l’alliance de l’OTAN impose des obligations à ses États membres qui sont incompatibles avec le droit des États à la souveraineté de décider sur la paix et la guerre.

Le prochain sommet de l’OTAN à Wales adoptera et développera davantage les décisions du sommet de Lisbonne (2010). Il utilisera des anciens et des nouveaux prétextes pour son rôle de « Sherif du monde » pour la sécurité des marchés.

La dissolution de l’OTAN doit être une priorité pour ceux qui défendent la paix, la justice sociale et le progrès, à côté du droit de chaque peuple de lutter pour le désengagement de cette organisation.

Nous appelons les partisans et les organisations de la paix de marquer le 30 Août, comme une date mondiale de protestation contre l’OTAN, pour demander sa dissolution !

.

Conseil Mondial de la Paix (mai 2014)

PDF - 38.2 ko
L’OTAN, ennemi des peuples

Navigation

Articles de la rubrique