Articles les plus récents

mardi 14 août 2018

L’effondrement de l’URSS : l’historique de la trahison de Gorbatchev et Eltsine

L’URSS ne s’est pas effondrée parce que son système ne fonctionnait plus, ni parce qu’elle était économiquement affaiblie, encore moins à cause de sa guerre en Afghanistan ou autres foutaises dont les médias de propagande ont continué à nous abreuver même après la fin du bloc soviétique. Le témoignage qui suit nous raconte de l’intérieur ce qui s’est vraiment passé.

vendredi 27 juillet 2018
par  Alger republicain

Notre camarade Leïla Mekki vient de nous quitter*

La vie de Leïla à été, depuis sa jeunesse, une vie de combattante profondément convaincue que l’oppression, l’exploitation et les injustices ne disparaîtront qu’avec l’abolition du capitalisme et l’avènement du socialisme.

Leïla a commencé sa vie militante à Oran dans les rangs de l’Union des femmes algériennes. Avec son mari elle a adhéré au Parti communiste algérien après 1945. Ensemble ils ont été de toutes les batailles pour la libération nationale et le socialisme.

Ils ont fait partie des Combattants de la Libération, groupes armés créés par le PCA pour mener la lutte contre le colonialisme dans l’union avec le FLN.

AR

mercredi 25 juillet 2018
par  Alger républicain

Décès de Suzanne Benabdallah Larribère

Nous venons d’apprendre le décès de Suzanne Benabdallah survenu le 23 juillet 2018.

Nous rendons hommage à cette grande dame pleine de courage qui a vaillamment tracé sa route en élevant ses enfants et en poursuivant la lutte menée par son père, ses soeurs et son époux.

Nous présentons à sa fille, à son fils et à toute sa famille nos très sincères condoléances dans cette douloureuse épreuve .

Alger républicain

jeudi 19 juillet 2018

ACTIVITES, INITIATIVES ET DECLARATIONS DE LA FEDERATION SYNDICALE MONDIALE

La Fédération Syndicale Mondiale est une organisation syndicale de classe, unitaire, démocratique, moderne et indépendante. Elle représente 92 millions d’adhérents de 126 pays à travers le monde,
La (...)

mardi 17 juillet 2018

Déclaration du Parti du Peuple Palestinien sur la visite du dirigeant de Die Linke en Israël

Le Parti du Peuple Palestinien (PPP) condamne fermement la visite effectuée par le dirigeant du groupe parlementaire allemand Die Linke (Parti de la Gauche), Dieter Bartsch, dans une colonie située à proximité de la Bande de Gaza, où il a planté des arbres et exprimé sa solidarité à Israël.

La visite s’est déroulée dans le cadre de la coopération avec l’organisation sioniste « Kern Kiemet », connue pour ses responsabilités fondamentales dans la politique de nettoyage ethnique contre les Palestiniens, et pour ses actes brutaux pour expulser les Palestiniens de leurs terres, foyers, villages et villes.

12 juillet 2018

samedi 14 juillet 2018
par  Alger republicain

Migrants : qui sème le vent récolte la tempête

Les puissances impérialistes de l’Europe et leur mentor des Etats Unis sont responsables du chaos et des guerres dans le monde. Ils doivent assumer les conséquences de leurs actes et, en particulier, prendre en charge les millions de déplacés fuyant la barbarie qu’elles ont semée dans leurs pays.

Liès Sahoura
14.07.18

mardi 10 juillet 2018
par  Alger républicain

Hommage à Henri Maillot à Alger ce 7 juillet 2018

Un hommage a été rendu à Henri Maillot le 7 juillet 2018. Il s’est déroulé au cimetière chrétien de Dar Essaada à El Mouradia à Alger.

Henri Maillot était membre du Parti communiste algérien. Il était aussi le comptable du journal Alger républicain. Dès sa jeunesse il a lutté avec engagement et détermination pour l’indépendance de l’Algérie.

A.R

samedi 7 juillet 2018
par  Alger républicain

La guerre

Dans la région montagneuse très accidentée de Cherchell, dans ces « montagnes farouches » comme les appelaient les soldats français, le premier affrontement entre l’Armée de Libération Nationale (ALN) et l’Armée française eut lieu le 18 juillet 1956, la veille de l’Aïd el Kebir, à six kilomètres au sud de Gouraya.

Mohamed Rebah

samedi 7 juillet 2018
par  Alger républicain

Au maquis de Cherchell-Gouraya

Témoignage de Mustapha Saadoun, premier commissaire politique du maquis du Dahra oriental (Cherchell-Gouraya).
Extrait de Des Chemins et des Hommes
de Mohamed Rebah

vendredi 6 juillet 2018
par  Alger républicain

Reparution d’Alger républicain après l’indépendance

Avec l’indépendance, Alger républicain revoit le jour. Son premier numéro sort le 17 juillet 1962.

« Alger républicain sera aux côtés de l’Algérie libérée, pour la réalisation de son programme d’indépendance complète, de rénovation du pays sur tous les plans, de réforme agraire, de progrès social, d’éducation des masses et de renouveau culturel national...Avec la même ardeur et le même courage qu’il déployait dans la lutte contre le régime colonial, Alger républicain servira l’Algérie nouvelle ». (Extrait de l’édito)

vendredi 6 juillet 2018
par  Alger républicain

Le journal du cordonnier

La défense d’Alger républicain est avant tout l’affaire des simples gens

Dans l’un des villages du Constantinois où la répression fut terrible, Lafayette, un des amis d’Alger-Républicain mérite d’être connu, non pas qu’il soit exceptionnel…Ce n’est rien de plus qu’un cordonnier, misérable, illettré, dont les deux grands fils sont exilés en France pour faire vivre leur nombreuse famille.

.

Un texte émouvant de Kateb Yacine
publié dans Alger républicain
le 18 mai 1950

mercredi 4 juillet 2018
par  Alger républicain

Une des glorieuses pages d’histoire écrites avec le sang du peuple

« Le 2 juillet 1961, le GPRA décide d’appeler les Algériens à faire du 5 juillet »une journée nationale d’action contre la partition« , à cesser partout le travail et à manifester »avec ampleur et détermination« . Comme en décembre 1960, »tous aux manifestations avec pancartes et drapeaux !".

mercredi 4 juillet 2018
par  Alger républicain

Au fronton de l’histoire : Le camion d’armes d’Henri Maillot

.

.

.

Vendredi matin, 6 juillet 2018, Canal Algérie évoque le parcours d’Henri Maillot et de ses compagnons d’armes
dimanche 1er juillet 2018

L’OTAN, les naïfs et les promesses non tenues

JPEG - 39 ko
Expansion OTAN
D.R

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.
.

.

.

.

L’impérialisme US et ses alliés de l’Union Européenne poursuivent leur entreprise d’encerclement de la Russie actuelle, bien que ce pays n’ait plus rien à voir avec le socialisme, que son régime économique soit un régime capitaliste dirigée par une bourgeoisie érigée en classe possédante en à peine 20 ans sur le vol et l’appropriation des richesses produites durant 70 ans par la classe ouvrière et la paysannerie que la Révolution d’Octobre 1917 avait délivrés du servage, de l’exploitation et de l’arriération.

Alger républicain


L’OTAN s’évertue à franchir de nouvelles étapes pour atteindre son objectif de rapprocher davantage ses forces militaires du territoire de la Russie.

Elson Conception Perez
27 juin 2018

dimanche 1er juillet 2018
par  Alger republicain

Domenico Losurdo, grand penseur marxiste italien, vient de disparaître*

C’est une nouvelle perte qui vient ainsi affliger le mouvement communiste international.

Docteur en philosophie de l’Université d’Urbino en Italie depuis 1967, Domenico Losurdo ne s’est pas laissé abattre par la victoire de la contre-révolution en URSS et dans le camp socialiste. Il a inlassablement combattu l’idéologie bourgeoise et la propagande visant à démoraliser les exploités et les opprimés dans leurs luttes contre le capitalisme.

R.C.

mercredi 20 juin 2018
par  Alger republicain

Opération de bradage des plus belles terres agricoles de l’Etat : le pouvoir fait saliver les rapaces qu’il a couvés

L’article de Salima Tlemçani qu’on peut lire dans El Watan du 18 juin montre indirectement que le pouvoir a ouvert les vannes à l’appropriation des terres des fermes pilotes par une faune de nouveaux riches sans foi ni loi.

Ils sont armés d’un cynisme devenu une seconde nature au point qu’ils espèrent que l’Etat non seulement leur concèdera les terres mais leur offrira aussi des crédits faramineux à taux zéro. Les experts sont effarés par l’appétit démesuré qui anime les candidats à la prise de possession des terres des fermes pilotes.

La vanne qu’il a ouverte, le pouvoir n’arrive pas à la refermer.

R.N.

mercredi 20 juin 2018

Bradage d’un nouveau groupe de fermes pilotes appartenant à l’Etat *

Evaluation des soumissions pour l’accès au capital des fermes pilotes

Rapport sceptique des experts

Lancés au début de l’année, les avis d’appels d’offres pour la cession de 65% du portefeuille d’une centaine de fermes pilotes détenues par quatre importants groupes et Offices publics (Givapro, Giplait, Agrolog et l’OAIC), ont retenu l’intérêt de nombreux privés, dont les soumissions ont été analysées par un groupe d’experts à la demande des plus hautes autorités du pays.

Contenues dans un rapport détaillé, les conclusions laissent perplexe.

Repris d’ El Watan du 18 juin 2018
Salima Tlemçani

mardi 19 juin 2018
par  Alger republicain

Nouvelle action de protestation des travailleurs de l’entreprise de construction Constribest

Les travailleurs de constribest « Constantine » sont en effet de nouveau contraints de passer à l’action pour protester contre les promesses non tenues de la direction. de nouveau avec la contestation. Ils ont organisé un sit-in hier matin devant le siège de leur entreprise sise à Zone « Palma », à Constantine.

Ils reprochent a la direction générale (DG) d’Annaba, de ne pas avoir tenu les engagements qu’elle avait pris il y a plus de trois années lors d’une réunion à la wilaya, en présence du chef du cabinet du wali de Constantine, du directeur régional de Annaba, accompagné de ses collaborateurs, et cinq représentants des travailleurs. Une réunion qui avait débouché sur un accord commun.

C.P.

mardi 19 juin 2018
par  Alger republicain

Gérald Marvy, combattant de la Guerre la libération nationale, s’en est allé

PARIS- Le combattant de la Guerre de libération nationale Gérald Marvy est décédé mardi dernier à Lyon à l’âge de 80 ans suite à une longue maladie, a-t-on appris dimanche de ses proches.

Natif de la Casbah d’Alger, Gérald Marvy s’engage, après le déclenchement de la Guerre de libération, rapidement avec trois de ses amis d’enfance, au sein du Front de libération nationale (FLN), alors qu’il n’avait encore que 16 ans.
Tout en étant militant pour la cause algérienne, il suit des études à Paris et à Strasbourg et est chargé de plusieurs missions, dont notamment le transport de fonds.

APS
18 juin 2018

mardi 19 juin 2018

La Flottille de la Liberté pour Ghaza empêchée d’accoster à Paris

JPEG - 222.9 ko

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

Jusqu’à quand et jusqu’où les autorités françaises comptent-elles assumer une telle honte ?

mardi 19 juin 2018
par  Alger republicain

Injustice fiscale criante

L’Etat a perçu en 2017 un total de 776 milliard de dinars au titre de l’impôt sur le revenu global (IRG).

La part des pontions effectuées à la source sur les salariés a représenté 683,6 milliard de dinars soit 88% de ce total !

Les non-salariés n’ont payé à l’Etat que 12% de l’IRG, à peine 92,4 milliards de dinars. Une insulte à ceux qui ne vivent que de leur travail manuel ou intellectuel.

R.E.

dimanche 17 juin 2018
par  Alger republicain

Ramadhan 2018 : croyant qui rit, croyant qui pleure

Le ramadhan 2018 est terminé depuis deux jours. C’est le mois sacré pendant lequel les gens éprouvent le besoin d’améliorer leur ordinaire alimentaire. Les habitudes enracinées depuis la nuit des temps (...)

jeudi 14 juin 2018
par  Alger republicain

Obsèques d’Emile Schecroun

Les obsèques de Emile Schecroun se sont déroulées à 14 heures au cimetière de Fontenay-sous- Bois. Une centaine de personnes étaient présentes parmi lesquelles sa soeur Francine, ses deux frères et ses (...)

mercredi 13 juin 2018
par  Alger républicain

« Madame, je suis Arabe, moi ! » La famille Schecroun, d’une clandestinité à l’autre

JPEG - 120.7 ko
Oran, 1954. Fête du journal Liberté. De gauche à droite : Francine Schecroun, Marie-Rose Solbes et Jacqueline Schecroun.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

« L’homme a des ressources terribles en lui. Des ressources mentales et physiques. Seulement, il faut les faire vivre. »
C’est en ces termes qu’Émile Schecroun, disparu en juin 2018, évoquait en 2011 sa résilience face aux souffrances vécues dans sa jeunesse.

À 13 ans, il avait connu la faim, le froid et la peur avec sa famille, cachée dans les Alpes pour échapper aux rafles franco-allemandes.

À 26 ans, il s’était senti proche de la mort, lorsque les policiers tortionnaires d’Oran s’acharnaient à lui faire payer sa participation à la guérilla urbaine.

P. J Le Foll-Luciani
13 juin 2018
in Trajectoires dissidentes