Henri Alleg, un homme de grand courage et de fidélité

samedi 20 juillet 2013
par  Alger republicain

Il est vrai que je perds un camarade, un frère avec la disparition d‘Henri Alleg après près de soixante-dix ans de combats communs, lui ? un niveau élevé, moi bien plus modestement mais encore et encore unis dans la même émulation avec la même boussole, celle du marxisme-léninisme.

Henri, toujours présent par son inlassable activité nous a donné un exemple de lucidité et de courage dans les difficiles combats contre le colonialisme, pour l’indépendance nationale de notre pays l’Algérie et pour le socialisme sans jamais faiblir.

Il nous a également tracé, certes avec d’autres militants, mais lui sans doute hors du commun, le chemin de l’internationalisme prolétarien et de la fidélité à nos profondes convictions.

Cher Henri, avec ta disparition tu laisses un grand vide, cependant nous perpétuerons le combat que tu nous as enseigné depuis si longtemps, loin de ceux qui par opportunisme s’écartent et abandonnent en cours de route l’ardu combat.

Nous ne verrons plus ton regard pétillant et ton sourire bienveillant, cher Henri. Mais, avec mes camarades, nous te jurons fidélité, très cher camarade, ta vie pleine, ton exemple ont valeur d’admiration, d’un courage sans limite que nous ne sommes pas prêts d’oublier. Les travailleurs, la jeunesse d’aujourd’hui découvriront bien un jour qui tu fus.

Pierre COTS


Navigation

Articles de la rubrique