Mondialisation de la guerre : Une « guerre interminable » contre l’humanité

Une recension de l’ouvrage du Dr. Michel Chossudovsky
mardi 28 avril 2015

PNG - 63.6 ko
Mondialisation de la guerre par le Dr Michel Chossudovsky

Cet ouvrage du professeur Michel Chossudovsky, directeur du Centre de recherche sur la Mondialisation, Montréal, Canada, qui vient tout juste de paraître expose avec rigueur, clarté, lucidité et minutie les grands enjeux entourant l’avenir de l’humanité. Le contenu de l’ouvrage, en effet, est consacré à l’analyse des grands dangers qui menacent l’existence des 7,3 milliards d’habitants de cette planète. Un titre très évocateur de l’état du monde actuel :

LA MONDIALISATION DE LA GUERRE. LA « LONGUE » GUERRE DE L’AMÉRIQUE CONTRE L’HUMANITÉ

.

JPEG - 7.1 ko
Mondialisation de la pauvreté du Dr. Michel Chossudovsky

Les publications de l’auteur, au cours des quinze dernières années, ont été non seulement nombreuses, mais surtout fort à propos et pertinentes pour comprendre la trajectoire du développement mondial. Ses travaux ont, en effet, abordé l’analyse des conditions humaines avec la parution, en 2002, de son ouvrage sur le processus de mondialisation de la pauvreté qui a été traduit dans plus de 20 langues. De très nombreux articles de fond publiés sur les grands problèmes économiques mondiaux et de multiples analyses sur les stratégies de domination et de contrôle des ressources vitales déployées par les grandes puissances ont présidé les réflexions de l’auteur pendant toute cette période.

Possédant une très vaste expérience dans l’analyse politique des questions du développement au Nord comme au Sud le professeur Chossudovsky s’est acquis une réputation mondiale. Il a été non seulement lu, écouté mais aussi consulté par, entre autres, Fidel Castro et Hugo Chavez Frias. La portée de ses ouvrages et de ses articles publiés au Centre de recherche sur la Mondialisation dont il est directeur fondateur est tout à fait remarquable et est illustrée par un nombre impressionnant de consultations par les lecteurs en provenance du monde entier.

Des témoignages élogieux

Les témoignages rendant hommage au Professeur Michel Chossudovsky sont très nombreux dans toutes les sphères de la gouvernance alternative mondiale. Ici, nous en retenons trois qui sont très éloquents. Selon le Dr Paul Craig Roberts, ancien secrétaire adjoint du Trésor américain « le Dr Chossudovsky est le plus réaliste de tous les commentateurs de la politique étrangère. II est un modèle d’intégrité dans l’analyse, son livre fournit une évaluation honnête de l’extrême danger hégémonique du néo-conservatisme américain qui se pose à la vie sur la terre ». Il continue ainsi : « La mondialisation de la guerre est opérée sur deux fronts : le club des pays qui peuvent être” achetés “ou déstabilisés et dans les autres, les insurrections, les émeutes et les guerres sont utilisées pour solliciter l’intervention militaire des États-Unis. L’ouvrage de Michel Chossudovsky fournit une lecture incontournable pour tous ceux et celles qui préfèrent la paix et l’espoir plutôt que la guerre perpétuelle, la mort, la dislocation et le désespoir » (globalresearch.ca).

Pour sa part, l’Honorable Paul Hellyer, ancien ministre canadien de la Défense nationale, écrit que « Michel Chossudosky décrit une mondialisation des armements hégémoniques qui renforcent les élites financières et réduisent en esclavage 99% de la population mondiale ». Enfin, pour Michael Carmichael, président du Mouvement planétaire, “La mondialisation de la guerre” est de la dynamite diplomatique et une mèche qui est en train de brûler rapidement » (globalresearch.ca).

En bref

Extraits de la Préface de l’ouvrage :

« La « globalisation de la guerre » est un projet hégémonique. Les grandes opérations militaires et de renseignements secrets sont conduites simultanément au Moyen-Orient, en Europe de l’Est, en Afrique sub-saharienne, en Asie centrale et en Extrême-Orient. L’armée américaine combine les deux théâtres de planification ainsi que des actions secrètes visant à déstabiliser les États souverains ».

« En vertu d’un ordre du jour militaire global des actions sont menées par l’alliance militaire occidentale (US-OTAN-Israël) en Afghanistan, au Pakistan, en Palestine, en Ukraine, en Syrie et en Irak. Elles sont coordonnées au plus haut niveau de la hiérarchie militaire…En juillet et août 2014 une attaque a été menée contre Gaza par les forces israéliennes en étroite consultation avec les États-Unis et l’OTAN. Les actions en Ukraine et leur calendrier ont coïncidé avec l’assaut contre Gaza ».

« En retour, les entreprises militaires sont étroitement coordonnées avec un processus de guerre économique qui consistent non seulement à imposer des sanctions sur un ensemble de pays souverains, mais aussi se traduisent dans des actes délibérés de déstabilisation des marchés financiers et des devises en vue d’affaiblir les ennemis des économies nationales ».

« Les États-Unis et leurs alliés se sont lancés dans une aventure militaire qui menace l’avenir de l’humanité. Au moment d’aller sous presse, les forces américaines et celles de l’OTAN ont été déployées en Europe orientale y compris en Ukraine. L’intervention militaire américaine en vertu d’un mandat humanitaire se déroule en Afrique sub-saharienne. Les États-Unis et ses alliés menacent la Chine sous la rubrique « pivot vers l’Asie” du président Obama ».

« À leur tour, les manœuvres militaires sont menées aux portes de la Russie, ce qui pourrait mener à une escalade militaire ».

« Les frappes aériennes étasuniennes lancées en septembre 2014 dirigées contre l’Irak et la Syrie sous le prétexte de combattre l’État islamique font partie d’un scénario de l’escalade militaire s’étendant de l’Afrique du Nord et de la Méditerranée orientale à l’Asie centrale et du Sud ».

« L’alliance militaire occidentale est dans un état de préparation avancé. Et il en est ainsi aussi de la Russie ».
« La Russie est présentée comme l’ « agresseur ». Une confrontation militaire américano-OTAN avec la Russie est envisagée ».
« L’application de la Loi de Prévention de l’agression russe (RAPA) a amené les États-Unis sur la voie d’un conflit militaire direct avec la Russie en Ukraine :

« Toute guerre américano-russe est susceptible de dégénérer en une guerre nucléaire rapidement, étant donné que ni les États-Unis ni la Russie ne seraient disposés à admettre la défaite. Les deux ont des milliers d’armes nucléaires prêtes pour une utilisation immédiate et les deux s’appuient sur la doctrine militaire à l’effet que la frappe antiforces, en cas de guerre, visant à détruire de façon préventive les forces nucléaires de l’ennemi ».

« La Loi de prévention d’une agression russe (RAPA) est l’aboutissement de plus de vingt ans de préparatifs de guerre de l’US-OTAN, lesquels cherchent à consolider l’encerclement militaire de la Russie et de la Chine :
« Dès le moment où l’Union soviétique s’est effondrée en 1991, les États-Unis ont poursuivi sans relâche une stratégie d’encerclement de la Russie, tout comme ils l’ont fait avec d’autres pays perçus comme ennemis et, notamment, la Chine et l’Iran. Ils ont incorporé 12 pays d’Europe centrale dans le giron de l’OTAN, tous des anciens alliées de Moscou. La puissance militaire des États-Unis se trouve désormais directement sur les frontières de la Russie » (globalresearch.ca).

La structure et le contenu de l’ouvrage

The « Globalization of War » se compose de quatre parties contenant 13 chapitres. La première propose une rétrospective et expose le processus de conquête de l’humanité par les États-Unis. La seconde partie intitulée « The dangers of Nuclear War » présente le témoignage de Fidel Castro concernant la guerre nucléaire et l’avenir de l’humanité, la guerre nucléaire préemptive et le rôle joué par Israël dans le déclenchement d’une attaque contre l’Iran et la menace d’une guerre nucléaire dans le conflit opposant la Corée du Nord et les États-Unis.

La troisième partie composée de six chapitres traite du terrorisme commandité par les États-Unis et l’OTAN ayant comme conséquence la déstabilitation des États souverains : La guerre menée par l’OTAN en Yougoslavie ; le coup d’État perpétré en Haïti ; l’opération ‘Libye’ et la bataille du pétrole visant à bouleverser la configuration du continent africain ; la guerre en Irak et en Syrie et le terrorisme à « visage humain » et l’histoire des escadrons de la mort des Amériques ; les guerres d’Israël et le gaz naturel offshore dans l’espace maritime de Gaza ; la mise en place par les États-Unis d’un gouvernement néo-nazi en Ukraine.

La quatrième partie propose des avenues en vue de stopper l’inquisition américaine et de renverser cette marée de guerres. Le dernier chapitre fait une analyse de la dissidence fabriquée, des révolutions de couleur et du mouvement antiguerre.

Conclusion

L’ouvrage du Dr Chossudovsky est d’une belle facture. Le texte est fort bien rédigé. La lecture du chapitre II est une incontournable. Nous souhaitons que cet ouvrage ait la plus large distribution possible à travers le monde, ce qui veut dire qu’il pourrait éventuellement, au moins, être traduit dans les six langues officielles des Nations Unies. Cette œuvre doit circuler dans toutes les arènes du pouvoir. Espérons que les grands forums ou conférences mondiales sauront lui donner la place qui lui revient : Une contribution remarquable à la connaissance des grandes menaces qui pèsent sur l’avenir de l’humanité.

.

Jules Dufour

Mondialisation.ca

17 avril 2015

.

Jules Dufour, Ph.D., C.Q., géographe, professeur émérite, consultant, Bureau international de la Paix, Genève, membre du Cercle universel des Ambassadeurs de la Paix, Paris et Genève, membre du Groupe canadien du PUGWASS, Toronto.

Voir également :

.

Références

CHOSSUDOVSKY, M. 2004. Mondialisation de la pauvreté et nouvel ordre mondial. Montréal, Les Éditions Écosociété. 383 pages.

CHOSSUDOVSKY, Michel. 2015. Globalization of War : America’s « Long War » against Humanity. Global Research, Montréal, 2015, 240 pages.

GLOBAL RESEARCH. 2015. The Globalization of War and Towards a World War III Scenario – Two Books by Michel Chossudovsky. Montréal, Centre on Research on Globalization. Le 19 mars 2015. En ligne : http://www.globalresearch.ca/the-gl...

CHOSSUDOVSKY, Michel. 2015. The Globalization of War. America’s “Long War” against Humanity. New book by Michel Chossudovsky from Global Research Publishers. Le 13 avril 2015. En ligne : http://www.globalresearch.ca/the-gl...



Navigation

Articles de la rubrique