PC Vénézuélien : Ce Nobel Obama est une farce, il poursuivra sa politique belliciste et impérialiste

lundi 26 octobre 2009
par  Alger républicain

Extraits de la déclaration de Carolus Wimmer, secrétaire aux relations internationales du Parti Communiste Vénézuelien

Dimanche 11 octobre 2009

Le Prix Nobel de la Paix que le Comité Norvégien a attribué ce vendredi au président des Etats-Unis, Barack Obama, est une farce qui permettra ? Washington de changer sa stratégie de guerre dans le monde, en mettant fin ? la soi-disant guerre contre le terrorisme et en commençant désormais une guerre impérialiste pour « garantir la paix dans le monde »

C’est en ces termes que le Vice-Président du Groupe Vénézuélien du Parlement Latino-américain (Parlatino), le député Carolus Wimmer, a commenté le prix décerné ? Obama.

Wimmer a déclaré que la politique de « guerre contre le terrorisme » avait échoué car le monde entier a compris que le Gouvernement états-unien, par le biais du complexe militaro-industriel, de la CIA et du Pentagone, est la principale puissance terroriste dans le monde.

« Désormais, avec le Prix Nobel de la Paix dans la poche, Washington mènera ce que pourrions appeler des guerres impérialistes pour garantir la paix dans le monde, en d’autres termes, une duperie totale destinée ? lui permettre de poursuivre sa politique hégémonique », a expliqué Wimmer, qui est le Secrétaire aux Relations Internationales du Parti Communiste du Venezuela.

Toutefois, le parlementaire a insisté sur le fait qu’Obama doit être la hauteur de son prix, de son discours « pacifiste » et de ses efforts pour renforcer la diplomatie internationale et la collaboration entre les peuples, comme l’affirme le Comité Norvégien.

« Tout d’abord, il doit retirer les troupes d’Irak et d’Afghanistan pour mettre un terme ? la guerre au Moyen-Orient », a-t-il affirmé.

Ensuite, il doit fermer les prisons de Guantánamo ? Cuba et d’Abu Gharib en Irak, et libérer tous les prisonniers politiques et de guerre.

« Le troisième pas concret serait d’obliger l’État d’Israël ? restituer les territoires et les richesses volées au peuples palestinien, et également de défendre le peuple arabe des violations continues des droits de l’Homme perpétrés par le sionisme israélien », a-t-il déclaré

Il a ajouté qu’un autre pas ferme devrait être de retirer son appui et sa collaboration au régime putschiste du Honduras et d’exiger, tout comme l’a fait la communauté internationale, le retour du président constitutionnel Manuel Zelaya.

Par ailleurs, le député considère qu’Obama devrait cesser de s’ingérer dans les affaires internes des pays d’Amérique Latine et du reste du monde, en commençant par respecter la souveraineté et l’indépendance de toutes les nations.

Finalement, last but not least, il a défendu l’idée qu’Obama devra fermer toutes les bases militaires états-uniennes dans le monde, faire revenir tous les contingents sur le sol états-unien et cesser d’être une menace belliciste.

« Mais comme nous le savons bien, rien de tout cela n’arrivera, parce qu’en réalité la remise de ce prix est une farce », a-t-il conclu.




Navigation

Articles de la rubrique