EDITORIAL

Zoheir Bessa.


Articles publiés dans cette rubrique

jeudi 1er mai 2014
par  Alger republicain

Premier mai 2014 : Sous le signe des luttes indissolublement liées

Ce premier mai, comme les précédents depuis 23 ans, sera malheureusement célébré en petits groupes, hors du bruissement des grandes avenues du pays et de ces grands centres industriels où bat le coeur de la classe ouvrière au rythme des machines et du travail qui les fait mouvoir.

.

Zoheïr BESSA

1er mai 2014

mardi 18 septembre 2012
par  Alger républicain

Communiqué de la famille d’Henri Alleg

Le 9 juillet 2012, un accident vasculaire cérébral (AVC) a frappé notre père, Henri Alleg. Depuis une semaine environ, il se remet progressivement et les médecins formulent désormais un pronostic moins défavorable.
Pour les mois qui viennent, notre père sera dans l’impossibilité de faire face aux engagements pris avant l’été 2012 : rendez-vous, (...)

samedi 8 janvier 2011
par  Alger républicain

Manifestations dans tout le pays contre la cherté de la vie, la corruption, l’arbitraire et l’absence de perspectives politiques en faveur des couches laborieuses du pays

La colère des jeunes, des enfants issus des couches sociales les plus démunies et des travailleurs, une colère accumulée depuis des années est en train d’éclater partout et simultanément dans le pays. Le détonateur de cette puissante explosion sociale est la hausse des prix des produits alimentaires de base. Cette explosion était prévisible. Les milliers de manifestations et de soulèvements localisés et éparpillés de ces dernières années ont préparé le terrain à un embrasement généralisé.

Zoheir Bessa

07.01.10

lundi 3 janvier 2011
par  Alger républicain

Nouvel an : Voeux d’Alger républicain

À l’occasion du nouvel an Alger républicain souhaite à ses lecteurs et amis que l’année 2011 soit celle d’une plus grande détermination dans notre combat pour la réalisation d’une société débarrassée de l’exploitation, de l’oppression et des inégalités.

mardi 21 septembre 2010
par  Alger républicain

Sous la pression des luttes populaires le régime recule mais ne change pas de nature de classe

le gouvernement ne prend aucune mesure sérieuse pour relancer le processus d’industrialisation bloqué depuis 1980 sous l’ère de Chadli, c’est-à -dire depuis 30 ans !

On sait seulement que les couches parasitaires n’ont jamais été aussi heureuses. Elles sont les plus grandes bénéficiaires des retombées économiques des “plans de relance” de Bouteflika.

Navigation

Mots-clés de la rubrique