Articles les plus récents

mercredi 26 avril 2017
par  Alger républicain

François Hollande : les tirailleurs sénégalais et le drapeau de la Liberté

« … la France est fière de vous accueillir [de vous accorder la nationalité française. NdlR] comme vous avez été fiers de porter son drapeau, celui de la liberté ». C’est en ces termes que François Hollande a conclu son discours lors de la cérémonie de naturalisation des tirailleurs sénégalais le 15 avril dernier.

Pour quels faits d’armes héroïques accomplis il y a plus de soixante ans les anciens tirailleurs encore en vie ont-ils « enfin » mérité cette suprême « reconnaissance » ? Ils ont combattu dans l’armée française en Indochine et en Algérie. Mais combattu qui, pour qui et pour quoi ? Ils ont participé à la répression de deux peuples réclamant leur liberté par les armes parce que le colonialisme ne leur avait pas laissé d’autre choix.

Zoheir BESSA
25.04.17

samedi 22 avril 2017
par  Alger republicain

Les ouvriers de la raffinerie de sucre privatisée de Aïn Defla protestent*

Les patrons du groupe Berrahal auquel le gouvernement a offert l’usine de Sidi Lakhdar pour une bouchée de pain n’ont pas renouvelé les équipements comme ils l’avaient promis.

120 ouvriers ont manifesté il y a quelque jours pour la deuxième fois depuis le début de l’année contre une forfaiture qui les plonge dans la misère. Face à l’indifférence de l’Etat et aux mensonges des patrons qui ne leur ont fourni depuis janvier aucune information sur leur devenir, ils ont dû recourir au blocage de la RN 4. Après s’être rassemblés devant les portes de leur usine, ils n’avaient plus d’autre moyen pour se faire entendre.

Khaled Safi
22.04.17

vendredi 21 avril 2017
par  Alger républicain

Pas de liberté syndicale au journal « Liberté » *

La grève est « impromptue », « sauvage » et « illégale » clame rageusement le directeur de Liberté. Sur un plan formel mais trompeur, il a peut-être raison. Les lois sociales que Hamrouche avaient fait adopter en 1990 par une APN fabriquée du temps du parti unique et toute acquise à l’instauration de la dictature bourgeoise ont posé de telles conditions que toutes les grèves entreprises depuis ces lois ont été « illégales ». [...]

Ce qui est totalement illégitime ce n’est pas le recours à la grève « sauvage », ce sont ces lois anti-ouvrières sauvages dont les travailleurs doivent obtenir l’abrogation pour faire respecter leurs droits minimum. Une revendication qu’on ne peut lire dans le programme d’aucun parti dit « démocratique » ou « anti-système ». Qu’on n’a pu lire non plus dans aucun article de Liberté depuis le début de sa création, dans aucun autre journal qui se prétend sur le papier défenseur de la démocratie.

Kader Badreddine
21.04.17

vendredi 21 avril 2017

Grève générale au quotidien Liberté après le licenciement de cinq syndicalistes

Le syndicat des travailleurs du quotidien Liberté a annoncé, dans un communiqué publié ce dimanche 16 avril, une grève générale illimitée et la non-parution du journal, demain lundi. Le syndicat UGTA proteste ainsi contre « le licenciement abusif » de cinq de ses membres par la direction du journal.

Par Fayçal Métaoui
Hadjer Guenanfa

in TSA

mercredi 19 avril 2017

« Pourquoi nous sommes en grève de la faim dans les prisons d’Israël », par Marwan Barghouti

JPEG - 120.3 ko
Marwan Barghouti emprisonné en Israël depuis 15 ans
D.R

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

Hadarim Prison, Israël - Ayant passé les 15 dernières années dans une prison israélienne, j’ai été à la fois témoin et victime du système illégal des arrestations arbitraires massives et des mauvais traitements des prisonniers palestiniens commis par Israël. Après avoir épuisé toutes les autres options, j’ai décidé qu’il n’y avait pas d’autre choix que de résister à ces abus en faisant une grève de la faim.

Quelque 1000 prisonniers palestiniens ont décidé de prendre part à cette grève de la faim, qui commence aujourd’hui, le jour que nous observons ici comme la « Journée des prisonniers ».

Marwan Barghouti

mardi 18 avril 2017
par  Alger républicain

Forum d’Alger républicain samedi 22 avril 2017 à 9 heures 30 sur ’’Les conditions d’une véritable relance de l’industrie nationale’’

[(
Qu’est-ce que la stratégie de développement mise en oeuvre dans les années 1970 avait apporté et à légué à l’édification d’une infrastructure productive nationale moderne ? Une industrie tournée vers la (...)

mardi 18 avril 2017

Turquie après le référendum : « Le gouvernement n’a plus de légitimité » (PCTTKP)

Communiqué du Parti communiste de Turquie à la suite des résultats du référendum du 16 avril 2017.

Les résultats du référendum, obtenus par l’intimidation, la fraude et le vol, n’ont aucune légitimité. Ceux qui essaient de faire la fête après ces résultats insultent le peuple.
Nous appelons notre peuple, qui ne se soumettra pas, à s’unir, à s’organiser et à n’accepter aucun fait accompli.

Parti communiste de Turquie, Comité central
17 avril 2017

mardi 18 avril 2017

Non à la mise hors la loi du Parti communiste du Venezuela !

Depuis plus d’un an, aussi bien publiquement que dans ses réunions internes, le PCV a exprimé, avec constance, sa décision de ne pas se soumettre aux « règles de renouvellement des listes d’adhésions aux organisations à but politique national » auprès du Conseil national électoral (CNE). Ces nouvelles règles, établies le 4 mars 2016 par le CNE, contiennent des dispositions qui n’avaient jamais été appliquées auparavant, qui sont inacceptables pour la dignité et la sécurité d’une organisation révolutionnaire et de ses militants et qui outrepassent le cadre légal en vigueur.

lundi 17 avril 2017
par  Alger républicain

Syrie : la monstrueuse provocation de l’administration Trump, le milliardaire américain

Les puissances impérialistes ne reculent devant rien. Après avoir subi un échec cuisant en Syrie, les revoilà, se servant d’un média-mensonge comme arme de propagande et sans preuve, leurs dirigeants accusent l’armée syrienne d’avoir bombardé la population avec des armes chimiques. Comme un seul homme et sans vergogne, toute la ploutocratie nauséabonde occidentale auto-dénommée « communauté internationale », va reprendre et déverser ses mensonges diaboliques.

A. Kadri
14.04.17

lundi 10 avril 2017

Ignominie et honte à l’agression américaine… Déclaration du Parti Communiste Syrien

Aux premières heures matin du 7 avril 2017 les forces armées américaines ont lancé, depuis leurs navires de guerre au large de la Méditerranée, des frappes intenses de missiles pour viser une base militaire syrienne. Cette agression constitue un nouveau seuil de l’agression impérialiste américaine contre notre patrie, la Syrie. Cette agression a été précédée par le déploiement d’unités militaires américaines au nord-est de notre pays d’une manière illégale et contrairement à la loi internationale.

Damas le 7 avril 2017
Bureau politique du Comité central du PCS

lundi 10 avril 2017
par  Alger républicain

Ecole Polytechnique d’Oran Maurice Audin

L’Ecole Polytechnique d’Oran sera à partir du 17 avril 2017, dénommée Ecole Polytechnique d’Oran Maurice Audin. La cérémonie aura lieu le 16 avril 2017.

Cette grande Ecole de l’Algérie libre et indépendante portera désormais le nom de l’un des grands héros de notre pays, un brillant mathématicien assistant à l’université d’Alger, membre du parti communiste algérien, père de 3 enfants (dont le dernier avait à peine un mois lors de son arrestation) qui donna sa vie pour que l’Algérie soit libre.

Ali Sayad
10.04.17

.

PNG - 42.7 ko
mardi 4 avril 2017
par  Alger républicain

Israël assassine trois enfants palestiniens en une seule semaine

Israël poursuit sa campagne d’extermination de la jeune génération palestinienne. Son objectif criminel est de liquider toute trace du peuple palestinien sur les terres de Palestine.

L’aide apportée par les sociétés internationales qui financent le sionisme israélien, que nous avons dénoncées hier et qui sont installées en Algérie où elles gonflent paisiblement leurs avoirs et leurs bénéfices encourage totalement Israël dans sa politique.

L’argent de l’Algérie que les martyrs ont arrosé de leur sang en se sacrifiant pour la libération du peuple, ne peut être un pourvoyeur direct ou indirect du sionisme. Cela est inadmissible.

Les citoyens de notre pays ont le devoir de boycotter les banques et les sociétés étrangères qui financent Israël. Le peuple algérien ne sera pas complice du génocide du peuple palestinien.

Alger républicain
04.04.17

mardi 4 avril 2017

Venezuela : Le secrétaire général de l’OEA exécute avec acharnement le plan mis au point par le Pentagone*

Il existe un très grave signalement contre l’actuel Secrétaire Général de l’OEA, Luis Almagro, qui l’implique dans une opération commando planifiée par le Pentagone contre le Gouvernement du Venezuela. Cela se trouve dans un document intitulé “Venezuela Freedom 2” en date du 25 février 2015 et signé par la chef du Commando Sud, l’amiral Kurt Tidd. Il faut souligner que les Etats-Unis n’ont jamais remis en question l’authenticité de ce document ni l’accord entre le Pentagone et Almagro qu’on va détailler ici.

03.04.17
Telma Luzzani

* Le titre est de la rédaction d’Alger républicain

dimanche 2 avril 2017
par  Alger républicain

Situation économique et financière du pays : sombres perspectives pour les travailleurs

La chute des recettes pétrolières continue à aggraver les déséquilibres de la balance commerciale et de la balance des paiements. C’est le résultat de l’absence de sérieuses mesures gouvernementales pour diminuer l’importation de biens superflus consommés par les classes possédantes et certaines dépenses d’équipement induites par le train de vie des couches sociales aisées.
L’exportation des hydrocarbures n’a rapporté au pays en 2016 que 27 milliards de dollars. A comparer aux 70 milliards de 2012 ou aux 78 milliards de 2008. Entre 2014 et 2016 les recettes tirées de l’exportation des hydrocarbures - qui représente plus de 95% du volume total des exportations - sont tombées de 58 à 27 milliards de dollars,

dimanche 2 avril 2017
par  Alger républicain

Rapport sur les banques et sociétés qui financent la colonisation israélienne

Parmi les sociétés impliquées dans la colonisation de la Palestine, l’Algérie a ouvert ses portes à nombre d’entre elles dont les banques Société Générale, BNP Paribas ainsi que la société Alshtom et la compagnie d’assurance AXA. Ces sociétés et banques qui réalisent de très confortables bénéfices en Algérie, sont également installées dans les territoires occupés par Israël. Elles accordent des crédits à des sociétés israéliennes et détiennent des actions dans des banques israéliennes.

Ces crédits sont copieusement financés par les citoyens algériens qui ne semblent pas être informés (?) et continuent de se précipiter sur les banques françaises installées dans notre pays pour y ouvrir des comptes.

L’Algérie n’a aucun besoin des sociétés bancaires et financières étrangères. C’est elles qui au contraire ont besoin d’elle pour la traire comme une vache à lait. A l’invitation du régime elles sont venues s’installer en Algérie pour pomper ses devises à travers les intérêts qu’elles prélèvent sur la gestion des comptes bancaires des trafiquants algériens.

Alger républicain
02.04.17

samedi 1er avril 2017
par  Alger républicain

Fraude fiscale et sociale : des gens du pouvoir découvrent soudainement la plaie du secteur « informel » (2)

Ces derniers jours des gens du régime ont « découvert » l’immensité des pertes fiscales occasionnées par le développement de « l’économie informelle ». La dégradation continue des recettes en devises du pays semble être à l’origine de leur intérêt soudain pour ce secteur qui prospère grâce aux conditions économiques créées par les dépenses publiques mais qui ne rapporte pas un centime aux caisses de l’Etat ou à la sécurité sociale.

Ils font semblant d’être surpris par l’étendue de la fraude contre laquelle l’Etat n’a pris à ce jour aucune mesure pour que ces gisements de recettes fiscales participent à une augmentation substantielle de ses ressources financières. Et pour cause : les liens souterrains tissés entre les patrons de l’informel et des responsables de l’Etat, ceci expliquant cela.

Rédaction nationale
01.04.17

vendredi 31 mars 2017
par  Alger républicain

Fraude fiscale et sociale : le pouvoir passif malgré la crise des recettes pétrolières (1)

Les carences des autorités face au développement de l’économie « informelle » et à la nécessité d’imposer une austérité sur le train de vie des classes aisées posent la question de l’égalité des citoyens devant l’impôt.

Jusque-là, et en fait depuis l’indépendance, le ministère des Finances n’a jamais jugé utile de publier des statistiques officielles sur la contribution des différentes catégories sociales aux ressources fiscales de l’Etat.
A peine si des responsables de la direction des impôts ont-ils consenti à donner à deux ou trois fois à la presse de grands chiffres sur le montants des impôts payés par le salariés et les non-salariés. Mais jamais de statistiques significatives sur le nombre des contribuables qui s’en sont acquittés, encore moins de données par classe de revenus, [...] Comme si on voulait cacher l’extension des inégalités sociales et surtout de l’injustice que subissent les salariés qui ne peuvent échapper à l’impôt sur les traitements et salaires (ITS).

Rédaction nationale
31.03.2107

jeudi 30 mars 2017
par  Alger républicain

Haïti : malgré toutes les révoltes, le peuple haïtien subit toujours les ingérences impérialistes (2e partie)*

Au cours du vingtième siècle, les Etats-Unis ont utilisé leur puissance militaire et économique pour empêcher tout changement socio-économique radical en Haïti. Washington a appuyé à maintes reprises des dictatures qui servaient à préserver les privilèges d’une mince élite locale, tout en maintenant les masses haïtiennes dans la misère.

Liès Sahoura
30.03.17

* Première partie de cet article : cliquer ici

mercredi 29 mars 2017
par  Alger républicain

Chaque dollar investi dans notre pays par l’Arabie Saoudite est un baril de poudre prêt à exploser contre notre peuple

Suite à un conseil d’affaire algéro-saoudien qui s’est tenu à Alger, d’importants accords commerciaux de plusieurs milliards de dollars (près de 15 milliard de dollars) ont été conclus sous couvert de l’État et en partenariat avec des entreprises privées algériennes et saoudiennes. On n’a pas encore les détails de ces accords, mais cela concerne dans les grandes lignes, le domaine de la médecine, du tourisme, suivit de la maintenance et du suivi technique des infrastructures hôtelières et d’autre part dans l’exportation des fruits et légumes, dans le domaine de la santé, des équipements médicaux et la gestion des établissements hospitaliers. [...]

...

On a déjà vu cette politique à l’œuvre depuis 2009 quand ce pouvoir a offert en cadeau la partie la plus rentable du port d’Alger à Dubaï Port Word, ou quand sous prétexte de prémunir le pays contre toute dépendance financière il a invité les Emirats à investir en Algérie, avec l’argent qui devait leur être prêté par les … banques algériennes !

A. Kadri
29.03.17

mercredi 29 mars 2017
par  Alger républicain

Relations avec l’Arabie Saoudite : un réchauffement lourd de menaces pour l’Algérie

Il vient d’être amorcé par le biais des récents accords économiques dont les seuls bénéficiaires seront les princes de ce régime suranné et les affairistes algériens à la recherche de sources de profits faciles et rapides. Avec la complicité des puissances impérialistes qui en ont fait leur bras armé et le financier des groupes islamistes armés dans les pays arabes et islamiques, l’Arabie Saoudite n’a pas changé. Elle poursuit toujours le même objectif : instaurer des régimes réactionnaires camouflés sous le voile de l’Islam.

A. Kadri
29.03.17

lundi 20 mars 2017

30 mars 2017 : Journée de solidarité de la FSM avec le peuple palestinien. Fin aux colonies israéliennes !

La Fédération Syndicale Mondiale organise une Journée de Solidarité avec le peuple palestinien le 30 Mars 2017 et appelle tous ses syndicats affiliés et amis dans le monde entier à être aux premiers rangs en développant de l’action spécifique !

JPEG - 15.2 ko
30 mars 2017 : Solidarité mondiale avec la Palestine
D.R. FSM

.

.

.

.

.

.

.

.

.

À l’occasion de la Journée de Solidarité avec le peuple palestinien le 30 Mars, tous les travailleurs et les gens ordinaires de la classe ouvrière du monde entier sont appelés à donner une expression réelle à leur solidarité avec le peuple de Palestine contre l’agressivité et l’occupation d’Israël, encore plus intensifiées après l’élection du gouvernement de Trump aux États-Unis, comme il ressort clairement de l’annonce de la construction de 3.000 habitations de colons juifs dans la Rive Occidentale, ainsi que du récent projet de loi de la Knesset israélienne qui légalise l’expropriation de la propriété palestinienne dans la même région.

Fédération syndicale mondiale (FSM)

mercredi 8 mars 2017

Palestine : Une victoire pour les femmes travailleuses qui luttent et résistent à l’appartheid - des ingénieures de Gaza convertissent les décombres de la guerre en béton pour la reconstruction

En ce 8 mars, nous rendrons d’abord hommage aux femmes palestiniennes dont la vie est d’abord la résistance et la lutte et en particulier les femmes de Ghaza, le plus grand camp de concentration du monde que l’appartheid israélien a rendu exangue devant le silence des grandes « démocraties » occidentales qui clament à cors et à cris leurs politiques des « droits de l’homme ».

De jeunes ingénieures palestiniennes de Ghaza ont réussi à relever le défi face à l’occupant israélien qui mobilise toute sa puissance pour empêcher l’entrée de multiples produits dans Ghaza.

JPEG - 32.1 ko

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

Elle ont mis au point un nouveau type de béton de haute qualité plus résitant que le béton traditionnel et qui va permettre la reconstruction des maisons démolies par les bombes.

Alger républicain
08.03.17

dimanche 5 mars 2017

Justice pour la Palestine, maintenant ! En finir avec la complicité européenne

JPEG - 23.6 ko

.

.

.

.

.

.

.

.

.

Un appel émis par les organisations de toute l’Europe marque et interpelle sur les 100 ans de la « déclaration Balfour » de 1917, les 70 ans du plan de partage de la Palestine voté par l’ONU en 1947 dont a résulté la Nakba de 1948 et les 50 ans de l’occupation par Israël, en 1967, de la Cisjordanie, de Jérusalem Est, de la Bande de Gaza et du plateau du Golan,

07.02.17
In BDS France