Le 17 octobre 1061, il y a 56 ans, la police française réprimait une manifestation pacifique d’Algériens

JPEG - 294.2 ko

Il ya 56 ans… le 17 octobre1961

La police française réprimait avec la plus grande violence la manifestation pacifique des algériens organisée à Paris (des milliers d’arrestations, de blessés, des dizaines de morts, des cadavres retrouvés dans la Seine…)

Quelques mois plus tard, l’Algérie devenait indépendante.

SAMEDI 25 MARS
15H00

Cette commémoration a été décidée par la Municipalité à la demande de l’ACAFA

« On bâtit l’avenir sur la mémoire du passé »

Contact : acafa94 hotmail.fr


Articles les plus récents

mercredi 18 octobre 2017

Mobilisons-nous pour sauver la vie des grévistes de la faim de Casablanca

Annahj Addimocrati (Voie Démocratique)-Maroc
Appel à solidarité
Mobilisons-nous pour sauver la vie des grévistes de la faim de Casablanca Les détenus du Mouvement de protestation du Rif à la (...)

mardi 17 octobre 2017

COMMEMORATION DU 17 OCTOBRE 1961

Communiqué de France El Djazaïr
COMMEMORATION DU 17 OCTOBRE 1961 NÎMES : Mardi 17 octobre 2017 18h30 devant le Palais de Justice (Boulevard de la Libération)
ALES : Mardi 17 octobre 2017 17h00 Fort (...)

dimanche 15 octobre 2017

Le Président d’honneur de l’association France-El Djazaïr harcelé par le MAK

Communiqué : «  Harcèlement et insultes menaçantes à l’encontre de Bernard Deschamps, ancien député communiste du Gard, Président d’honneur de l’association France-El Djazaïr par une organisation séparatiste (...)

mercredi 4 octobre 2017

Pourquoi l’ingérence est réactionnaire

Notre époque est fertile en tours de passe-passe idéologiques. L’un des pires – hélas – est d’avoir fait passer l’ingérence pour une idée progressiste. Les interventions occidentales se réclament des “droits de l’homme” pour liquider – ou déstabiliser – des gouvernements qui déplaisent aux pays de l’OTAN. Elles invoquent volontiers la “démocratie” pour bafouer la souveraineté des autres Etats. On voit même des capitalistes fournir des armes à de prétendus “révolutionnaires” arabes sous les applaudissements d’organisations de gauche occidentales ravies d’apporter une caution progressiste aux opérations de la CIA.

Par Bruno GUIGUE

mardi 3 octobre 2017

ACTIVITES, INITIATIVES ET DECLARATIONS DE LA FEDERATION SYNDICALE MONDIALE

La rencontre FSM- Syndicats de l’Inde adopte les « Conclusions de Kolkata »
10 octobre 2017
La rencontre qui a réuni durant deux jours FSM et Syndicats de l’Inde à Kolkata s’est achevée avec succès le (...)

mardi 3 octobre 2017
par  Alger républicain

Donald Trump, la Trump ette de l’apocalypse

Peut-on imaginer ce petit pays de seulement 9 millions d’habitants attaquer le colosse USA et mettre la paix du monde en danger ? C’est David contre Goliath.[...]

« Les bombardements Américains ont causé la mort d’environ 20 pour cent — 1 sur 5 — des Nord-Coréens. Au cours de la Seconde Guerre mondiale, les Britanniques ont perdu moins de 1% de leur population, la France en a perdu 1,35%, la Chine en a perdu 1,89% et les États-Unis seulement le tiers de 1%. Autrement dit, la Corée a subi proportionnellement environ 30 fois plus de tués pendant les 37 mois du tapis de bombes américain que ces autres pays en ont perdu pendant la totalité de la Seconde Guerre mondiale. »

Les puissances impérialistes, les USA en tête, demeurent le danger principal pour la paix mondiale et pour les peuples. Notre peuple devrait prendre au sérieux cette menace. Les USA sont à nos portes.

A. Kadri
02.10.17

mardi 3 octobre 2017

Venezuela : La préparation des élections régionales se poursuit

« Rien ni personne ne nous arrêtera. Aucune sanction ne saurait nous arrêter. Le 15 octobre, des élections auront lieu au #Venezuela ». Pdte. #Maduro, a écrit le président vénézuélien sur son compte twitter.

Auteur : AVN | internet granma.cu
28 septembre 2017

lundi 2 octobre 2017

Liberté pour Salah Hamouri

JPEG - 27.9 ko

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

L’essentiel de ce message concerne le combat unitaire engagé par l’AFPS Nord-Pas de Calais pour la libération de Salah Hamouri.

Celui-ci est emprisonné depuis le 23 août 2017. Il est maintenant détenu sous le régime de la détention administrative sur ordre du ministère de la défense de l’état israélien sans qu’aucune preuve ne soit fournie pour justifier cette détention.

AFPS Nord-Pas de Calais
Lille le 29 septembre 2017

dimanche 1er octobre 2017

Déclaration de la FSM sur le Droit des Enfants Réfugiés à l’Éducation

JPEG - 31.1 ko

.

.

.

.

.

.

.

.

.

La crise humanitaire des réfugiés et des personnes déplacées qui persiste résulte des conflits et des guerres impérialistes. Les contradictions capitalistes sont résolues à travers des guerres où les peuples sont toujours les perdants, peu importe qui en est le gagnant parmi les impérialistes.

Le Secrétariat FSM
12 Sep 2017

samedi 30 septembre 2017

Lettre de Bernard Deschamps à Patrick LE HYARIC, directeur de l’Humanité à propos du Mak*

J’ai été surpris et choqué de la présence d’un stand du MAK (Mouvement pour l’Autodétermination de l’Algérie) à la récente fête de l’Humanité à La Courneuve.

En effet, il s’agit d’un mouvement d’extrême-droite qui, en 2014, est passé de la revendication de l’autonomie à celle de l’autodétermination et se prononce pour un Etat indépendant de la Kabylie. C’est une organisation séparatiste qui complote pour déstabiliser l’Algérie avec l’aide de pays étrangers. Son fondateur Ferhat Mehenni (présent à la fête de l’Huma), avait été reçu officiellement le 20 mai 2012 en Israël et par la suite, au Québec, devant le Centre consultatif des relations juives et israéliennes, il avait appelé Israël à soutenir « les droits du peuple kabyle. »

Bernard Deschamps

mercredi 27 septembre 2017
par  Alger républicain

Octobre 1988 à Saida

Je dédie, cet écrit-essai, à tous les enfants d’octobre, à tous ceux et celles qui ont participé de loin et de près aux mouvements des années 1987 et 1988 et évité à notre population de Saida, des situations fâcheuses, à ceux qui ne sont plus de ce monde et ont laissé leurs traces, à mes camarades de luttes et ceux qui ont été assassinés, à nos femmes qui nous ont toujours soutenu et à tous les amis (es) du facebook.

Ali Abdellaoui
Ex-syndicaliste
Cadre à l’es-entreprise SONIC de Saida
25.09.17

mardi 26 septembre 2017

Point de vue sur un aspect de l’Appel au boycott du SILA

Non, la violence faite aux femmes, ne relève ni du « droit », ni de « la liberté d’expression »

Dans le texte-pétition d’appel au boycott du SILA, dont elle assume la rédaction, Mme S. Haïder, a tenu des propos graves et dangereux, sous couvert de la défense et de la promotion de la « liberté d’expression ». Prenant, à juste titre, prétexte des déclarations indignes et scandaleuses du Commissaire du SILA banalisant les violences faites aux femmes par leurs conjoints, elle considère néanmoins que le Commissaire a parfaitement le « droit » de penser ainsi, au nom de la « liberté d’expression ».

Smaïl Hadj Ali
26.09.17

dimanche 24 septembre 2017

Lorsque l’ouragan Irma s’est abattu sur Cuba

JPEG - 142.5 ko

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

Comme bien d’autres villes et villages sur toute la côte nord de Cuba, Esmeralda et Jigüey se sont réveillés meurtris après le passage de l’ouragan Irma [...]
La plupart des tuiles de la toiture des entrepôts de la sucrerie Brasil se sont envolées. [...] 90% des habitations ont été endommagées.[...]
Mais sur tout le territoire de cette vaste province, un concept clair et exemplaire s’impose au fil des jours : plus que de parler d’Irma, de ses destructions et des pertes infligées un peu partout, il n’est admis de ne mentionner qu’un seul ouragan : celui du travail.

dimanche 24 septembre 2017

Leur usine privatisée puis mise à l’arrêt par le nouveau patron : les travailleurs de l’ex-Enasucre de Aïn Defla poursuivent le combat pour sa réouverture *

Les 180 employés de l’unité de raffinage de l’ex-Enasucre (Sidi Lakhdhar à Aïn Defla), reprise par le Groupe Berrahal d’Oran, ne baissent pas les bras, bien au contraire, ils se disent prêts à entreprendre toutes les formes de contestation jusqu’à ce que leurs revendications aboutissent, à savoir, la réouverture de l’usine de raffinage que le repreneur, selon leurs dires, s’était engagé à maintenir en fonction, alors que maintenant, il est question, toujours selon leurs déclarations, de sa fermeture définitive et du renvoi des 185 employés.

Repris du Soir d’Algérie du 19 septembre 2017

mercredi 20 septembre 2017

Les ouragans aux Etats-Unis : un échec du capitalisme pour sauver l’humanité

Les ouragans Irma et Harvey ont causé d’importantes pertes aux Etats-Unis. Ces ouragans ont une fois de plus révélé que le capitalisme est incapable de protéger l’humanité avec ses contradictions de classe inconciliables. [...]

une méga église appartenant au millionnaire ecclésiastique Joel Osteen dans la région de Lakewood a fermé ses portes aux personnes sans demeure après l’ouragan. [...]

Pizza Hut a menacé de sanctionner les travailleurs qui essaieraient d’échapper à l’ouragan. ...

In SOL international
13.09.17

jeudi 14 septembre 2017
par  Alger republicain

Les atteintes par le pouvoir à la liberté d’expression et d’organisation préoccupent les citoyens

Tous les prétextes sont bons pour mettre dans le même sac les activités ou les opinions les plus contradictoires des citoyens. Ceux qui critiquent les décisions et les mesures anti-populaires, ou (...)

vendredi 8 septembre 2017

KEMI SEBA doit revenir sur sa terre africaine du Sénégal*

Le gouvernement du Président Macky Sall a décidé d’expulser du Sénégal vers la France le citoyen Franco-Béninois Kemi Seba.
Le prétexte de cette forfaiture visant un ressortissant de la terre africaine (...)

mercredi 6 septembre 2017
par  Alger républicain

Pierre Daum , en reportage à Bentalha, succombe à radio trottoir

Pour commencer, le comptage de nos morts de la « guerre civile » tel qu’effectué par Daum. Quand y-a-t-il eu une guerre civile en Algérie ? Moi qui suis citoyen, travailleur et père de famille, je ne possède pas d’arme et je n’ai pas fait de guerre contre une autre partie de mes compatriotes. Des millions de citoyens comme moi ont vécu l’atroce vague de terrorisme qui s’est abattue sur nous pendant qu’un grand nombre de pays européens, dits « démocratiques », notamment, n’ont pas même eu l’honneur de se solidariser avec un peuple qui, de toutes les façons a montré qu’il pouvait faire face seul au désastre et n’avait nul besoin de la sympathie de son ancien oppresseur. On appela cela « guerre civile » car cela se vendait bien dans la presse occidentale notamment française et surtout, cela déculpabilisait de ne pas se sentir concerné et de ne pas porter aide et assistance.

Mohand Izem
01.09/17

mardi 5 septembre 2017

Une déclaration du Parti Algérien pour la Démocratie et le Socialisme sur le dernier essai nucléaire de la Corée Populaire

Essais nucléaires de la Corée populaire : ce sont les puissances impérialistes qui portent entièrement la responsabilité des tensions et des risques de guerre ; [...]

La région de l’Asie du nord-est est quadrillée par les navires et les avions US. Les missiles nucléaires installés dans les bases US sont pointés sur la Russie, la Chine et la Corée populaire. Les chiffres officiels indiquent que 193 000 soldats américains veillent dans le monde aux intérêts de la bourgeoisie impérialiste US.

Parti Algérien pour la Démocratie et le Socialisme
4 septembre 2017

lundi 4 septembre 2017
par  Alger republicain

Pierre Daum décrypte à sa manière les massacres de Bentalha

Daum conclut son article par une petite note de bas de page.

« Au prétexte de ce « terrorisme résiduel », écrit-il, l’État maintient un nombre important de barrages militaires, qui rassurent mais perpétuent aussi le sentiment d’un pays en danger ».

Elle résume à merveille ses ignorances et sa grande désinvolture pour les questions de sécurité qui constituent encore une préoccupation vitale pour les citoyens. Etrange q’un journaliste postulant au rang de grand connaisseur de l’Algérie accorde si peu d’attention à l’exigence de tout un peuple pour que ses gouvernants assurent sa sécurité contre les menaces de ceux qui ont tué des dizaines de milliers de citoyens.

Z.B.

samedi 2 septembre 2017
par  Alger républicain

Ghoul el Aïd

Nous appartenions à une culture faite d’humanisme et de solidarité. Dans l’éducation que nous recevions autrefois, on ne parlait pas de religion pour en faire comme aujourd’hui le sujet de conversations ressemblant à d’interminables prêches, mais les grands parlaient de piété. Cela était important. L’éducation civique de base était d’abord enseignée à la maison : le respect de la parole donnée, vivre avec l’argent que l’on a honnêtement gagné, rembourser ses dettes, manifester sa solidarité avec ceux qui manquent de l’essentiel, avoir de l’honneur et du respect, apprendre à ses enfants que l’enseignement et le savoir sont des piliers de l’existence.

02.09.17

samedi 2 septembre 2017
par  Alger republicain

Les migrations subsahariennes dans les plans de l’impérialisme pour déstabiliser l’Algérie

Les déclarations du colonel à la retraite HAMLET Ramdane rapportées par RussiaTV et relayées par El Mayadine, à propos d’un plan étranger, français notamment, visant à déstabiliser l’Algérie, ont soulevé de nombreuses interrogations et interpellé beaucoup de gens qui, jusque-là, ne voyaient dans cette situation qu’une migration passive.

Meriem Ben Bouali
02.09.17