Articles les plus récents

lundi 17 juin 2019
par  Alger republicain

Grèce : Le KKE se lance dans la bataille législative 

“Je demande la dissolution du parlement et la tenue d’élections nationales” a déclaré le premier ministre grec Alexis Tsipras. Cette décision est sans aucun doute une réaction politique aux sanctions (...)

dimanche 16 juin 2019
par  Alger republicain

Arrestation des symboles de la corruption et de l’arbitraire : entre l’allégresse et le devoir de vigilance politique

Les événements se sont accélérés ces derniers jours. Deux anciens chefs de gouvernement, Ouyahia et Sellal, un ancien ministre, Benyounès, Tahkout l’oligarque sorti du néant, choyé par le pouvoir, sont (...)

mardi 11 juin 2019
par  Alger republicain

Immobilisation des bus Tahkout de transport des étudiants : des conducteurs dénoncent les manœuvres des responsables du groupe

Les sbires du nabab Tahkout créé de toutes pièces par le régime veulent faire accroire que les travailleurs de son entreprise sont solidaires de leur patron jeté en prison dimanche soir dans le cadre (...)

lundi 10 juin 2019
par  Alger republicain

Grève des travailleurs de l’ETUSA

Les travailleurs de l’entreprise publique de transport d’Alger (ETUSA) ont mis fin à la grève entamée dans la matinée du 10 juin après voir obtenu gain de cause. Le ministère des Transports a fini par (...)

mercredi 5 juin 2019
par  Alger républicain

Billet de France

Une action exemplaire qui renoue avec les glorieuses traditions anti-impérialistes
des dockers de Fos-Marseille.

Le port maritime Fos-Marseille ne servira pas à “charger des armes pour la guerre au Yémen”. “Nos camarades refusent d’être les auxiliaires de l’impérialisme français, tout comme nous refusons d’être l’armée de réserve des patrons pour briser les grèves”1.

samedi 1er juin 2019
par  Alger republicain

Fekhar et le M’zab : stratégie de la tension

Réédition de l’article publié le 14/09/2017

Pour contribuer à dissiper les confusions et l’émotion provoquées par la mort de Fekhar, clarifier les enjeux cachés derrière l’instrumentalisation de sa mort, voici ce qu’écrivait Alger républicain dans un billet publié le 14 septembre 2017 sur son site web (http://www.alger-republicain.com/Le...). Ce billet nous paraît toujours actuel dans le contexte des luttes populaires contre le régime

AR

vendredi 31 mai 2019
par  Alger republicain

Décès en prison de de Kamel-Eddine Fekhar : à quel plan sa mise à mort a-t-elle obéi ?

Pour son avocat Salah Dabouz, elle « était programmée ». La mort, ce 28 mai, au CHU Frantz Fanon de Blida, de Kamel-Eddine Fekhar, suscite l’émotion et l’indignation au sein de larges couches de la population engagées depuis le 22 février dans des manifestations ininterrompues pour exiger le départ des hommes du régime.

Présenté par les journaux comme un militant des « Droits de l’Homme » de Ghardaïa dans le M’zab, Fekhar s’est éteint des suites de la grève de la faim qu’il avait entamée pour protester contre son arrestation le 31 mars dernier, puis sa mise en « détention préventive » pour « incitation à la haine » et « atteinte à la sûreté de l’Etat ».

RN

samedi 11 mai 2019
par  Alger républicain

Le mouvement estudiantin se construit

JPEG - 270 ko
Les étudiants dans leur mouvement actuel prennent mémoire de l’action de Taleb Abderrahmane guillotiné le 24 avril 1958

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

mercredi 1er mai 2019
par  Alger republicain

1er mai 2019 : journée de lutte internationale contre l’exploitation, journée de tous les espoirs

Le mouvement populaire du 22 février contre Bouteflika, déchu de son piédestal depuis, et plus fondamentalement contre l’ensemble du pouvoir d’Etat, résumé par la formule cinglante « yetnahaw gaa » (ils doivent tous être enlevés), ce mouvement populaire a fait sauter tous les interdits au droit de manifester dans les rues.

Ouyahia, l’ancien chef du gouvernement, qui fanfaronnait en prévenant les citoyens que le pouvoir savait disperser les manifestations illico presto, doit aujourd’hui se mordre les doigts en méditant les leçons de l’histoire. Non seulement il n’a pu étouffer ces manifestations contre le 5e mandat de Bouteflika , mais il a été emporté par le fleuve populaire auquel il ne s’attendait pas.

Zoheir Bessa
1er mai 2019

mercredi 1er mai 2019
par  Alger republicain

FSM : 1er mai 2019 : Les richesses appartiennent à ceux qui les produisent !

La Fédération Syndicale Mondiale, au nom de ses 97 millions de membres dans 130 pays des 5 continents, salue la célébration de la Journée Internationale des Travailleurs 2019 avec le slogan : « Les (...)

mercredi 1er mai 2019
par  Alger republicain

1er mai 2019 : journée internationale de lutte du prolétariat mondial contre l’exploitation capitaliste*

Travailleurs, organisez-vous pour démanteler ce régime mafieux qui vous opprime et enrichit les plus riches !
Pour la première fois depuis 1992, date de l’instauration de l’état d’urgence, les (...)

mercredi 17 avril 2019
par  Alger republicain

Dégager le système c’est aussi couper les racines économiques qui le nourrissent

Le régime politique que recouvre le terme de « système » couramment employé par la rue, est pour moi inséparable du régime économique installé dès le début des années 1980.

Ce sont des réformes libérales et néo-libérales imposées par des forces sociales internes – fortement opposées aux options économiques des années Boumediene-, par des organisations internationales (Banque mondiale, FMI et plan d’ajustement signé en 1994) et les pouvoirs qui se sont succédé depuis l’ère Chadli qui a installé et défini les règles de fonctionnement de ce régime.

Omar Bessaoud,
économiste

mercredi 3 avril 2019
par  Alger républicain

Soulèvement populaire contre le régime

Une « étincelle a mis le feu à toute la plaine » parce que l’atmosphère était chargée d’une brûlante colère alimentée par la mainmise des oligarques sur l’Etat et les richesses du pays, par un immense mécontentement qui grondait depuis des mois.

Sans remonter aux innombrables manifestations locales depuis 2001, Il y a eu d’abord la manifestation de Kherrata qui a été le détonateur du mouvement contre le 5e mandat de Bouteflika, le mandat de trop pour un homme qu’on n’a plus entendu depuis plus de 5 ans et rarement entrevu à la télé. L’appel aux marches du 22 février,

Zoheir Bessa
03.04.19

mardi 2 avril 2019
par  Alger républicain

Une femme taxi à Sidi Bel Abbès (film)

Hommage aux femmes travailleuses de l’usine ENIE de Sidi Bel Abbès incendiée.

Ce film de Belkacem Hadjadj rend hommage à leur lutte et à leur résistance à travers l’histoire d’une femme devenue chauffeur de taxi.

Djamel Mouheb
02.04.19

vendredi 29 mars 2019
par  Alger républicain

De belles choses se passent en Algérie

Qu’Alger est belle quand ses masses populaires reprennent le goût de vivre !

.
Djamel Mouheb
29.03.19

mardi 26 mars 2019
par  Alger républicain

Le peuple au secours de Rebrab ou Rebrab au secours du peuple : quelques repères pour l’histoire d’une imposture

... est-il vraiment nécessaire de rappeler que Monsieur Rebrab est aussi un pur produit du système que la rue rejette ?

Monsieur Isâad Rebrab a commencé à construire son empire dès le début des années 1990, grâce à un crédit providentiel de près de 200 millions de dollars mis à sa disposition par l’Etat, au moment même où le pays était financièrement étranglé par ses créanciers (2). Mais, l’essentiel de sa fortune a explosé démesurément sous l’ère Bouteflika malgré le fait que son journal « Liberté » s’était éloigné de ce dernier en 2003, prenant adroitement position pour ses opposants dans l’armée, auxquels il devait son ascension fulgurante dans les années 1990.

Sid Ali
26.03.19

lundi 25 mars 2019
par  Alger républicain

Décès de Kheira Abdelmoumène

C’est avec stupeur que nous avons appris le décès, le 20 mars, de Kheira Abdelmoumène, épouse de Noureddine qui nous avait quittés en janvier 2017.

Kheira avait milité au Parti de l’Avant-garde socialiste.
L’équipe d’Alger républicain s’incline avec émotion devant la douloureuse perte de Kheira. Elle présente ses condoléances les plus attristées à sa famille, à Meryem à laquelle elle témoigne toute son affection et sa solidarité.

AR
25.03.2019

vendredi 15 mars 2019
par  Alger republicain

Enjeux d’un 4e vendredi de marche contre le régime de Bouteflika

Le mouvement populaire contre le pouvoir de Bouteflika va connaître aujourd’hui un élan encore plus grand avec l’afflux prévisible de centaines de milliers, voire de millions de citoyens dans les rues de la capitale, dans toutes les villes jusqu’au plus petit village du pays.
Loin de calmer la colère de la jeunesse, l’annonce de Bouteflika de ne pas briguer un 5e mandat mais de prolonger son 4e en piétinant la Constitution dans le prétendu but d’organiser une transition politique avant de quitter le fauteuil présidentiel

Zoheir Bessa
15.03.19

mardi 12 mars 2019
par  Alger républicain

Bouteflika renonce au 5e mandat : Le mouvement populaire arrache une première victoire mais le combat continue

JPEG - 185.9 ko
Du balcon qui surplombe la place Maurice Audin on découvre l’immense cortège des manifestants du 8 mars contre le 5e mandat de Bouteflika

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

vendredi 8 mars 2019
par  Alger republicain

8 mars 2019 journée internationale de luttes des femmes contre les inégalités, l’exploitation, l’oppression, le despotisme et les guerres

Ce 8 mars 2019 restera gravé dans l’histoire des luttes politiques et économiques les plus marquantes de l’Algérie.

Il coïncide avec les gigantesques manifestations populaires contre le 5e mandat de Bouteflika. Le chef de l’Etat diminué depuis 2014 est moribond, incapable de se mouvoir, de s’exprimer, de se montrer. Mais il est utilisé avec son consentement pour perpétuer les intérêts d’une infime minorité qui s’est enrichie par le vol, le pillage des richesses du pays et la sueur de la classe ouvrière et des travailleurs.

AR
08 mars 2019

mercredi 6 mars 2019
par  Alger republicain

Obsèques de Mohamed Hitache*

Les obsèques du militant communiste Momo, mort dans des circonstances tragiques des suites de l’incendie accidentel de sa demeure, ont eu lieu ce lundi 4 mars au cimetière départemental de la Courneuve à Paris.

mardi 5 mars 2019
par  Alger républicain

La FSM appuie les travailleurs et le peuple d’Algérie

La Fédération Syndicale Mondiale, au nom de ses 95 millions de membres dans 130 pays du monde entier, apporte son soutien et solidarité internationaliste aux travailleurs et au peuple d’Algérie, qui ces derniers jours organisent des manifestations massives, exprimant leur opposition à un cinquième mandat du Président Bouteflika.
Malgré la répression exercée par l’Etat contre les dizaines de milliers de manifestants algériens le 1er mars, qui a laissé 183 blessés et une personne morte

JPEG - 53.6 ko

.

.

.

.

.

.

.

.

.

lundi 4 mars 2019
par  Alger republicain

Face aux manifestations populaires contre un 5e mandat de Bouteflika, le pouvoir manigance un nouveau plan

Au mépris des immenses marches populaires de protestations contre le 5e mandat de Bouteflika, marches qui ont rassemblé vendredi 1er mars des centaines de milliers de citoyens dans la capitale et (...)

samedi 2 mars 2019
par  Alger republicain

Donald Trump, la démence au pouvoir, menace le Venezuela d’une intervention militaire

Comment un pays comme les États Unis peut-il s’arroger le droit d’intervenir dans un pays souverain avec de grossiers mensonges et se permet de menacer de détruire les pays qui ne se plient pas à ses (...)