Histoire du mouvement ouvrier algérien

Le mouvement ouvrier algérien a combattu pour l’indépendance du pays et aussi pour le développement national par la promotion de son économie.

Il est important et nécessaire de bien connaître l’histoire de ce mouvement ouvrier, objet de déformation et de dénigrement de réactionnaires de diverses obédiences qu’elle a subi et continue de subir férocement aujourd’hui.


Articles publiés dans cette rubrique

mercredi 13 juin 2018
par  Alger républicain

« Madame, je suis Arabe, moi ! » La famille Schecroun, d’une clandestinité à l’autre

JPEG - 120.7 ko
Oran, 1954. Fête du journal Liberté. De gauche à droite : Francine Schecroun, Marie-Rose Solbes et Jacqueline Schecroun.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

« L’homme a des ressources terribles en lui. Des ressources mentales et physiques. Seulement, il faut les faire vivre. »
C’est en ces termes qu’Émile Schecroun, disparu en juin 2018, évoquait en 2011 sa résilience face aux souffrances vécues dans sa jeunesse.

À 13 ans, il avait connu la faim, le froid et la peur avec sa famille, cachée dans les Alpes pour échapper aux rafles franco-allemandes.

À 26 ans, il s’était senti proche de la mort, lorsque les policiers tortionnaires d’Oran s’acharnaient à lui faire payer sa participation à la guérilla urbaine.

P. J Le Foll-Luciani
13 juin 2018
in Trajectoires dissidentes