Luttes sociales en Algérie

.


Articles publiés dans cette rubrique

mardi 8 septembre 2015
par  Alger republicain

ETUSA abandonnée et livrée au « mauvais oeil » !

Quatre syndicalistes de l’ETUSA, touts pères de famille, dont le président du Conseil de participation, arbitrairement licenciés en mai dernier par le Directeur Général de l’entreprise, ont saisi notre rédaction pour faire part de leur détermination à poursuivre leurs luttes pour obtenir leur réintégration. Pour porter également à la connaissance du public les problèmes que vivent les travailleurs et la manière dont est gérée l’entreprise de transport urbain de la capitale.

.

C.P.
07.09.15

vendredi 28 août 2015
par  Alger republicain

Les travailleurs de N’Gaous Conserves obtiennent satisfaction sur une partie de leurs revendications

Après deux semaines de grève, les travailleurs de N’Gaous Conserves SPA ont contraint les patrons de l’entreprise à satisfaire une partie notable de leurs revendications. La grève déclenchée le 8 août a pris fin le 21. Elle a été suivie par les 1000 travailleurs des deux usines de l’entreprise de production de jus et de conserves. L’une est située à (...)

mercredi 26 août 2015

Sit-in devant la Daïra de Constantine : les femmes divorcées défendent leur droit au logement

Elles se sont rassemblées devant le siège de la daïra de Constantine, sis au boulevard Belouizdad pour protester contre certaines pratiques des responsables de comités de quartier qu’elles dénoncent de les avoir exclues des listes de bénéficiaires de logements sociaux.

.

N. Benouar

20.08.15

lundi 24 août 2015
par  Alger républicain

Tiaret - Protestation a Ain Dheb et Medrissa

Dans la commune d’Aïn D’heb, sise à 65 km au sud de Tiaret, des dizaines d’habitants ont bloqué les accès aux sièges de la daïra et de l’APC pour « dénoncer le pourrissement que connaît l’assemblée populaire communale » et dont les membres « se sont fourvoyés dans des querelles interminables ». En effet, las des problèmes au quotidien qui vont en s’accumulant, les citoyens-protestataires, jusque-là spectateurs, exigent que les autorités procèdent soit à la dissolution de l’assemblée, soit à la réconciliation des parties en conflit.

.

Si Merabet Nouredine

Alger républicain

24.08.15

Tiaret

mercredi 19 août 2015
par  Alger republicain

La grève des 350 travailleurs de d’ArcelorMittal, Pipes and Tubes (Ampta), ex-unité Tuberie sans soudure (TSS) d’El Hadjar à Annaba, se poursuit

Suite à l’échec des négociations, les travailleurs avaient lancé leur grève le 29 avril dernier pour amener leur employeur, ArcelorMittal à leur accorder une augmentation de salaires de 4 000 DA et à revaloriser certaines primes. ArcelorMittal a rejeté leurs revendications arguant que la situation financière de l’usine ne le permettait pas. Ce qui ne (...)