Henri Maillot


Articles publiés dans cette rubrique

vendredi 9 juin 2017
par  Alger republicain

61e anniversaire de la mort au combat de Henri Maillot et de ses compagnons

Ci-dessous l’url de quelques articles publiés sur notre site web et consacrés à l’action de Henri Maillot et à sa portée politique :

AR

vendredi 9 juin 2017

COMMÉMORATION à la mémoire du chahid Henri MAILLOT

Il y a 61 ans, le chahid Henri MAILLOT est tombé au champ d’honneur le 5 juin 1956. En répondant à l’appel de la patrie, Henri, l’enfant du clos-Salembier (El Madania) a offert sa vie pour une Algérie libre, indépendante, fraternelle, tolérante et juste.

vendredi 9 juin 2017

Lettre de la famille Maillot : Henri Maillot, le chahid oublié

Nous, membres de la famille du chahid Henri Maillot, mort au champ d’honneur les armes à la main le 5 juin 1956, osons briser le silence que nous nous sommes imposé pendant 55 ans.

Et pour cause, notre frère et oncle est victime d’un ostracisme et d’un déni de reconnaissance énigmatique que d’aucuns n’arrivent à expliquer. Il demeure banni du panthéon réservé aux martyrs au même titre que son ami et voisin de quartier, le chahid Fernand Iveton, guillotiné à Serkadji le 11 février 1957. C’est pour cette raison que des centaines de citoyens se font un devoir de venir se recueillir sur leurs tombes chaque année les jours anniversaire de leur « mort ».

La famille Maillot

mardi 5 avril 2016
par  Alger républicain

L’action des C.D.L. avec Henri Maillot

Témoignage de Sadek Hadjerès

in ALGER républicain Du mois d’avril 2006

PDF - 249.2 ko
L’action des CDL avec Henri Maillot en 1956 in ALGER républicain avril 2006
lundi 4 avril 2016
par  Alger républicain

Il y a 60 ans Le maquis de l’Orléanvillois

JPEG - 3.6 ko
Maurice Laban
Chahid de la lutte de libération nationale, tombé au champ d’honneur le 04 avril 1956 à l’âge de 42 ans
JPEG - 26 ko
Henri Maillot
Chahid de la lutte de libération nationale, tombé au champ d’honneur le 04 avril 1956 à l’âge de 28 ans

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

Dans le Chélif, à la suite de l’organisation de groupes dans le Dahra (Tenès, Cherchell) et l’Orléanvillois (El Asnam, Oued Fodda, Duperré), une unité des combattants de la liberté (CDL) fut mise sur pied, comprenant notamment Mustapha Sâadoune membre du comité central, Hamid Gherab sous-lieutenant déserteur, Maurice Laban instituteur et ancien des brigades internationales en Espagne, Mohamed Boualem responsable des dockers d’Oran et Henri Maillot aspirant déserteur et ancien responsable des jeunesses communistes, ainsi que des jeunes paysans de la région.

.

Tahar El-Hocine

Hussein Dey – Alger

in Alger républicain

Juin 2006