Le Livre noir du capitalisme et de l’impérialisme

Articles publiés dans cette rubrique

samedi 13 juin 2015

La brûlante vérité d’Ilaria Alpi, journaliste assassinée

JPEG - 33.2 ko
Ilaria Alpi : Le dernier voyage

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

Il y a vingt et un ans Ilaria Alpi paya de sa vie la tentative de démontrer que la réalité de la guerre n’est pas seulement celle que l’on nous met sous les yeux. Depuis lors la guerre est devenue de plus en plus « couverte ». Comme le confirme un reportage du New York Times (7 juin [4]) sur le « Team 6 », unité supersecrète du Commandement USA pour les opérations spéciales, chargées des « meurtres silencieux ».

.

Manlio Dinucci

in mondialisation.ca

09.06.15

dimanche 31 mai 2015

Le califat voulu par les États-Unis

Revenant sur les documents disponibles, Manlio Dinucci affirme que sans l’ombre d’un doute :

(1) Daesh est fonctionnel à la stratégie des États-Unis au Levant

(2) la CIA arme Daesh pendant que la Coalition internationale dirigée par le Pentagone fait mine de le combattre.

.

Manlio Dinucci

in mondialisation.ca

26.05.15

Traduction : Marie-Ange Patrizio

jeudi 21 mai 2015

Federica Mogherini, la « Lady Pesc » dans le choeur de l’Otan

On prépare donc une nouvelle opération militaire Otan, sous le sigle Ue. Sous cet éclairage, les mots « We are the world » (Nous sommes le monde) chantés au sommet Otan, avec le contre-chant de la représentante Ue, sonnent de façon menaçante. Et ces « We are the children » (Nous sommes les enfants) sonnent comme une insulte aux millions d’enfants morts, de l’Irak à la Libye, à cause des guerres USA/Otan.

.

Par Manlio Dinucci

in Mondialisation.ca

19.05.15

jeudi 21 mai 2015

L’USAID, un lourd passé de société écran de la CIA

JPEG - 8.6 ko
USAID - CIA

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

Les récentes informations diffusées par Associated Press selon lesquelles l’Agence des Etats-Unis pour le développement international (USAID), bien connue pour ses contrats frauduleux passés avec le Département d’État américain, avait obtenu le contrat de développement d’un rival de Twitter destiné à fomenter la rébellion à Cuba, a ramené sous le feu des projecteurs la longue histoire de l’USAID en tant que couverture de certaines activités secrètes de la CIA.

.

Wayne Madsen (*) – repris par IntrepidReport

avril 2014

mercredi 20 mai 2015
par  Alger républicain

Peut-on se tenir au-dessus des clivages idéologiques ? *

L’article de Capitain Martin (voir ci-dessous), défend et flatte des positions maoïstes mettant dans le même sac les pays impérialistes et l’URSS au nom des « cinq principes ». Les thèses maoïstes au plan international telles que résumées par les « cinq principes » ont servi à justifier à partir de 1960 des attaques injustes contre l’URSS et à activer une offensive pour opposer les pays libérés du colonialisme à l’URSS. Ces attaques ont rendu plus compliquée la riposte au sein du PCUS à sa prise de contrôle par les révisionnistes en suscitant une sorte d’union sacrée autour de sa direction au moment où les révisionnistes n’avaient pas encore gagné la partie. Elles ont au contraire favorisé le processus de domination de l’aile droite du PCUS. Indépendamment de cet aspect on ne peut accepter des positions aussi réactionnaires que celles que rapporte Martin quand il cite un responsable chinois actuel...

.

Alger républicain

19.05.15

.

* Titre modifié par Alger républicain le 21 mai 2015



À l’approche de la commémoration du soixante-dixième anniversaire de la création de l’Organisation des Nations Unies, un vif débat met en avant deux conceptions opposées de l’avenir des relations internationales. D’un côté, l’ambassadrice des États-Unis à l’ONU, Samantha Power, répète à l’envi que le respect des droits de l’homme est un préalable à la paix ; de l’autre, Wang Yi, le ministre chinois des affaires étrangères qui a présidé le débat du 23 février dernier au conseil de sécurité, est persuadé qu’une nouvelle vitalité de la Charte des Nations Unies ne peut être garantie qu’en respectant l’indépendance et l’intégrité territoriale de chaque pays. En clair, la souveraineté comme fondement de l’ordre international.

Capitaine Martin.

17.05.15

In Resistance politique