Grèce


Articles publiés dans cette rubrique

samedi 20 mai 2017
par  Alger républicain

Grève combative de masse des travailleurs contre la politique anti-populaire du gouvernement de Grèce

JPEG - 403.2 ko
Grève massive en Grèce le 17 mai 2017 avec le PAME

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

jeudi 7 avril 2016
par  Alger républicain

Le Parti Communiste de Grèce honore la mémoire de l’Armée Démocratique de Grèce à Florina

JPEG - 125.2 ko
Le 14 février 2016, le Parti Communiste de Grèce hono re la mémoire de l’Armée Démocratique de Grèce à Florina

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

Le samedi 14 février, des milliers de personnes ont répondu à l’appel du Parti Communiste de Grèce (KKE) et ont marché du centre de la ville de Florina jusqu’au lieu de l’inauguration d’un monument commémoratif du sacrifice des partisans communistes pendant la guerre civile grecque. Ce monument est une œuvre de l’artiste communiste Memos Makris, il a été construit sur le site où sont enterrés plus de 700 partisans de l’Armée Démocratique de Grèce, la force armée du KKE pendant la guerre civile (1946-1949).

.

Raphaël Da Silva

31.03.16

samedi 5 septembre 2015

Grèce : SYRIZA bis ou la tentative nouvelle de tromper le peuple

Le faux dilemme « mémorandum-antimemorandum » a permis à SYRIZA de s’emparer des idées, pour tromper les forces populaires, en promettant que le peuple pourrait être épargné des mesures anti-ouvrières dures tout en restant à l’intérieur du cadre de l’UE et de la voie de développement capitaliste, en promouvant la demande d’une réduction d’une partie de la dette de l’État, à donc accepter, en substance, que la dette créée par les gouvernements de la ploutocratie devrait être payée par le peuple.

.

Article de la Section des relations internationales du Comité central du KKE.

27.08.2015

Traduction légèrement revue par la rédaction d’Alger républicain

mercredi 22 juillet 2015

Grèce : la mise à nu

Quelques jours seulement après que les Grecs aient rejeté, par une majorité absolue de plus de 61%, le diktat du Fonds monétaire international, de la Commission européenne, de la Banque centrale européenne et de l’Eurogroupe réunis, le gouvernement Tsipras, contre toute attente, a fait adopter par le Parlement grec : la Vouli, un nouveau projet de mesures d’austérité de 13 milliards d’euros encore plus rude que le paquet de mesures d’austérité précédentes de 9 milliards d’euros rejetées par le référendum du 5 juillet !

La troïka jubile : les « négociations » (sic !) ont porté leurs fruits… Quelle terrible défaite ! Et c’est Tsipras, le leader du parti de la gauche radicale Syriza, lui-même, qui va devoir accomplir l’infamie qui crucifie son peuple ! [...] le peuple grec se voit imposer un nouveau dispositif d’appauvrissement et de misère.

.

Par Abdelatif Rebah

In le Soir d’Algérie

20.07.15

lundi 20 juillet 2015

Nouvel accord-mémorandum : Déclaration du comité central du parti communiste de Grèce (KKE)

1. Le KKE appelle les ouvriers, les employés, les couches populaires pauvres, les retraités, les sans emploi et les jeunes :

• À dire un grand NON, véritable et ferme à l’accord-mémorandum, qui a été signé par la coalition gouvernementale SYRIZA-ANEL AVEC l’UE-BCE-FMI et à combattre, dans la rues et sur les lieux de travail, contre les mesures infernales qu’il comporte.


.

Le Comité central du KKE (Parti communiste de Grèce)

13 juillet 2015

Source : Solidnet.