Guerres de l’impérialisme contre les peuples


Articles publiés dans cette rubrique

lundi 30 mai 2016
par  Alger républicain

Obama, le discret est allé au Japon : Hiroshima, Nagasaki, mes amours, mes larmes mais il ne suffit pas de pleurer

Soixante et onze ans plus tard - il en a fallu du temps ! Barack Obama, le président US s’est rendu sur les lieux-mêmes de ce massacre colossal. Il y a tenu un discours sans relief aucun [...]

L’impérialisme US et les autres comme le français d’abord en Indochine à Madagascar puis en Algérie, et ailleurs, n’ont jamais hésité à utiliser d’autres armes terrifiantes telles le napalm - notre peuple le sait bien pour l’avoir subi - et autres armes chimiques tel l’agent orange, largement utilisées au Viet Nam ou encore la fomentation de coups d’Etat en Amérique Latine, au Moyen Orient ou par la France impérialiste en Afrique.

.

Malik Antar
27.05.16

dimanche 8 mai 2016

Madagascar 1947 : révolution contre le colonialisme français

JPEG - 16.9 ko
Comment se conduisaient les gouverneurs français à Madagascar ...
D.R

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

En mars 1947, c’est l’insurrection de Madagascar. La France va mettre cinq mois à l’écraser, malgré la violence de la répression.[...]

Dans la nuit du 29 au 30 mars 1947, toute la partie Est de l’île se soulève, contre la misère, contre les exactions des Européens et du pouvoir colonial. C’est une explosion spontanée. Cela se voit notamment au fait que, sans armes, l’insurrection le restera jusqu’à la fin de l’année 1948. Les plus pauvres, les plus opprimés se mobilisent, n’ont plus peur de la répression, ne reviendront plus en arrière.[...]

Les Européens, survoltés, organisent une véritable milice de tueurs et le carnage commence.

.

in Matière et révolution

samedi 7 mai 2016
par  Alger républicain

71e anniversaire de la victoire sur le fascisme le 8 mai 1945

JPEG - 38.1 ko
D.R

.

.

.

.

.

.

.

.

.

C’est à l’armée rouge que revint le mérite glorieux d’avoir brisé l’échine du nazisme. Près de 80 % des divisions et des troupes allemandes furent anéanties sur le front de l’Est sans compter les troupes des pays enrôlés dans la guerre contre le bolchévisme : Italie, Roumanie, etc.

L’issue de la guerre s’était jouée aux portes de Moscou en novembre 1941, de Leningrad assiégée durant plus de 900 jours mais ne se rendant pas, à Stalingrad et à Koursk. 27 millions de Soviétiques se sacrifièrent pour la libération de leur pays mais aussi pour celle de toute l’Europe, le peuple allemand y compris, enfin délivré de la terreur nazie ce début de mai 1945.

Au cours de l’ultime assaut de Berlin, durant la dernière semaine de cette guerre atroce, 300.000 soldats soviétiques périrent. C’est autant ou plus que toutes les pertes américaines essuyées durant toute la guerre et sur tous les fronts militaires. Le drapeau rouge frappé de la faucille et du marteau est hissé le 2 mai sur le Reichstag.

Z.B..

jeudi 14 mai 2015

L’effacement de l’histoire

Le 70° anniversaire de la victoire sur le nazisme, le 9 mai à Moscou, a été boycotté sur la pression de Washington par tous les gouvernants de l’Ue, sauf le président grec, et mis sous le boisseau par les médias occidentaux, dans une tentative grotesque d’effacer l’Histoire.
[...]

Le prix payé par l’Union Soviétique fut très haut : environ 27 millions de morts, civils pour plus de la moitié, correspondants à 15% de la population (par rapport aux 0,3% des USA dans toute la Seconde guerre mondiale) ; environ 5 millions de déportés en Allemagne ; plus de 1700 villes et bourgs, 70 mille petits villages, 30 mille usines détruites.

.

Manlio Dinucci

in Mondialisation.ca

12.05.15

dimanche 10 mai 2015

Le rôle de l’URSS dans la Deuxième Guerre mondiale (1939-1945)

JPEG - 23.9 ko
Mort au fascisme, affiche soviétique de la seconde guerre mondiale

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

Deux ans après sa victoire sur la Wehrmacht et le nazisme, la « Guerre froide » officiellement installée, l’Armée rouge, chérie de tous les peuples européens depuis juin 1941, passa chez ceux de l’« Ouest » pour une menace.

.

Annie Lacroix-Riz,

professeur émérite d’histoire contemporaine, Paris 7

Mai 2015

PDF - 78.8 ko
Le rôle de l’URSS dan la Deuxième Guerre mondiale 1939-1945
Par Annie Lacroix-Riz, professeur émérite d’histoire contemporaine, Paris 7

.

.